Nationale

#TITRE

367

Des vendeurs au noir de billets pour la finale de la coupe d’Algérie arrêtés

7 juillet 2017 | 20:58
Sofiane Abi

Quelque 18 000 policiers ont été mobilisés lors de la finale de la coupe d’Algérie de football jouée mercredi passé au stade du 5-Juillet. 5500 d’entre eux ont été déployés dans les zones sensibles
de la capitale, ce qui a donné lieu à des dizaines d’arrestations pour détention et vente de drogue et ventes au noir de billets d’accès à la finale de Dame Coupe.

Dans un bilan rendu hier, la Cellule de communication de la Sûreté de wilaya d’Alger (SWA) a déclaré avoir interpellé 172 vendeurs au noir de billets d’accès à la finale de la coupe d’Algérie, qui s’est déroulée mercredi dernier au stade du 5-Juillet entre le CR Belouizdad et l’ES Sétif. Selon la Sûreté d’Alger, les personnes impliquées ont été appréhendées en état d’ivresse et en flagrant délit de possession de quantités de cannabis et d’armes blanches.

Certaines ont été arrêtées à l’intérieur du stade avec des joints et des petits morceaux de cannabis grâce aux caméras de surveillance déployées sur les lieux.

C’est à partir d’une grande opération menée quelques jours avant le match par plus de 5 500 policiers, issus de différentes brigades, à travers les quartiers de la capitale que les vendeurs illégaux ont été localisés et maîtrisés, indique la SWA.

« Nous avons mobilisé tous les moyens nécessaires pour contrôler les accès au stade du 5-Juillet et ses alentours, et nous avons fait appel aux unités cynophiles pour détecter les drogues souvent dissimulées par les supporters, comme nous avons aussi enrôlé des unités aériennes pour surveiller les axes routiers donnant accès au stade et contrôler les mouvements des supporters qui se sont rendus par milliers pour assister à la finale de la coupe d’Algérie. Nous avons également fait appel aux artificiers afin de détecter les objets suspects aux alentours du stade.

Ce plan sécuritaire élaboré par la Direction générale de la Sûreté nationale a permis d’interpeller 172 vendeurs au noir de billets d’accès à la finale de la Coupe d’Algérie et d’éviter des situations critiques », a expliqué hier la Sûreté de wilaya d’Alger dans un communiqué.

Par ailleurs, de nombreuses bagarres ayant opposé les supporters des deux clubs de football étaient aussi l’occasion pour les policiers d’intervenir et d’arrêter les vendeurs illégaux, a indiqué la Sûreté d’Alger. « Les ventes au noir de billets dans les places publiques ont engendré plusieurs rixes entre les supporters, parfois des accrochages à l’arme blanche, et pour réinstaurer la sécurité publique les policiers ont été contraints d’intervenir pour calmer les esprits.

C’est ainsi que beaucoup de vendeurs au noir ont été embarqués « a expliqué la SWA. Pour sa part, la salle des opérations de la DGSN, grâce à des caméras ultra-sophistiquées, n’a pas chômé lors de cette finale du moment que de nombreux milieux de vente illégale de billets d’accès au stade ont été localisés et des vendeurs identifiés grâce aux caméras de surveillance.

D’autre part, les supporters sétifiens, qui sont venus en masse à Alger, ont été sécurisés depuis leurs arrivée à la gare des voyageurs de Caroubier et jusqu’à leur départ d’Alger. « Nous avons déployé quelques centaines de policiers pour la sécurité et l’accompagnement des supporters venus de la wilaya de Sétif.

Dès leurs arrivée au Caroubier, les supporters sétifiens ont eu droit d’accéder gratuitement aux bus qui les ont emmenés directement vers le stade du 5-Juillet. Egalement, les supporters belouizdadis ont été encadrés par le déploiement des milliers de policiers », a noté la Sûreté d’Alger.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter