Articles similaires

Nationale

#TITRE

235

Des syndicalistes du Snapap rejoignent le Satef

12 mars 2018 | 21:58

Après leur démission du Snapap annoncée il y a près de deux semaines, une démission justifiée par le fait que le syndicat est ballotté entre deux ailes et aussi à cause de la confusion et de l’illisibilité qu’il traverse, des syndicalistes affiliés notamment à la Fédération des travailleurs de l’éducation de la wilaya de Béjaïa du même syndicat à leur tête le coordinateur Nabil Ferguenis, ont annoncé leur ralliement au Satef à l’issue d’une réunion tenue samedi dernier. « Après un long débat responsable, la décision d’intégrer un syndicat n’était pas aussi facile, ne pas abandonner le terrain de lutte est notre seul et unique objectif. L’ensemble des syndicalistes et adhérents démissionnaires ont décidé de rejoindre le Syndicat autonome des travailleurs de l’éducation et de la fédération (Satef) à compter de cette date (samedi 10 mars 2018) », lit-on dans une déclaration rendue publique par M. Ferguenis sur les réseaux sociaux.

Les auteurs de la déclaration relèvent un certain nombre de points liés à la situation du secteur dont « l’éducation, la crise des réformes, l’absence de prise en charge réelle de la scolarité des enfants, l’absence d’amélioration des conditions socioprofessionnelles et l’étroitesse de vision des syndicalistes du secteur qui ne veulent pas s’élargir vers une coordination suprême des intérêts de l’école et des travailleurs ». Et de souligner que « le débat aujourd’hui s’est focalisé sur le rôle du syndicaliste et le cadre qui lui permettra de le concrétiser ».

Les auteurs de la déclaration ont réitéré leur engagement pour une école moderne, laïque, progressiste et ouverte sur l’universalité. « Nous réaffirmons notre disponibilité à rester à l’écoute de nos adhérents pour lesquels nous exprimons notre fidélité, notre admiration et notre engagement. » Pour rappel, lors de l’annonce de sa démission du syndicat, M. Ferguenis a relevé le fait que le Snapap vit depuis plusieurs années dans « une situation de confusion et d’illisibilité ». Il a souligné que celui-ci est « balloté entre deux ailes ». Et d’ajouter : « Notre disponibilité et notre action syndicale sont victimes de blocage et d’inertie très dommageables pour les nombreuses et urgentes attentes de nos adhérents de plus en plus nombreux, et malgré toutes nos démarches, aucune perspective ni amélioration de la situation ne sont visibles ».

« Toutes les actions de structuration et de déploiement organiques sont à chaque fois semées d’embuches et difficiles à surmonter ». Nous ne pouvons donc rester indifférents parce que le front social a besoin de notre disponibilité et de nos actions sur le terrain pour défendre les intérêts de nos adhérents d’une manière sérieuse et continue », regrette-t-il.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter