Articles similaires

Regionale

#TITRE

1249

Des satisfactions et des perspectives

11 avril 2018 | 00:45
Tizi-OuzouRessources en eau Saïd Tissegouine

Bien des travaux titanesques sont réalisés dans le secteur de la ressource en eau au niveau de la wilaya de Tizi Ouzou. Il n’en demeure pas moins cependant que des efforts restent encore à faire pour que chaque foyer des 67 communes que compte la wilaya dispose de ce liquide précieux autant qu’il le désire et assurer une irrigation en quantité voulue des terres arables.

Et vu le rythme des travaux constatés sur le terrain et le nombre de projets en cours de réalisation, cela ne saurait tarder. Plus encore, à partir de la wilaya de Tizi-Ouzou, principal réservoir d’eau de l’Algérie, beaucoup de wilayas voisines, comme Boumerdès et Alger, seront alimentées de cet élément hydrique. D’ailleurs, c’est ce constat qu’a établi Hocine Necib, ministre des Ressources en eau, au cours de sa visite à Tizi-Ouzou dimanche et lundi derniers. En tout, pour les habitants de Tizi Ouzou, l’été 2018 sera nettement meilleur qu’en 2017 en matière de distribution et de consommation d’eau, selon Hocine Necib qui a clôturé sa visite marathon par une conférence de presse animée à l’hôtel « le Mizrana » de Tigzirt. C’est aussi à l’issue de ce face à face avec la presse que le ministre, sans l’ombre d’un tabou, a révélé les grandes lignes de son département ministériel en matière de la ressource hydrique. « Dans notre démarche globale dont la vision porte à long terme, a révélé Hocine Necib, il est question d’aller vers l’exploitation de la nappe fossile du Grand Sud pour alimenter le Nord, notamment les Hauts-Plateaux, en ressource hydrique à travers des mécanismes d’interconnexions de refoulements. »

Cette dynamique de refoulement des eaux du Sud vers le Nord, le conférencier l’inscrit dans le cadre de la mise en place et le lancement de méga-projets. Hocine Necib a défendu le principe de cette politique en avançant la thèse selon laquelle les stratèges de son département ministériel ont pris en considération le scénario, parmi une multitude d’autres, selon lequel les taux de pluviométrie seraient faibles au cours des prochaines années. Et, étant que le réservoir de la nappe fossile du Grand Sud n’est pas des moindres, il est alors scientifiquement indispensable de l’exploiter pour éviter un besoin d’eau national. Questionné sur la solution proposée par le géologue algérien laquelle consiste à faire le forage au niveau de la chaîne du Djurdjura dont il a estimé le réservoir à 60 – 70 milliards de M3, Hocine Necib a affirmé que lui-même a reçu dans son bureau le géologue en question et réceptionné sa suggestion. « Certes, a assuré le ministre, la démarche de ce géologue est éminemment scientifique, mais suite aux conclusions tirées par les scientifiques émargeant à mon département ministériel, il en est ressorti que les risques d’un échec d’une telle démarche étaient réels. » Et parallèlement aux futures eaux du Grand Sud, le ministre a mis en valeur les éléments à caractère hydrique du nord qui sont loin d’être négligeables. Il s’agit entre autres des 85 barrages en exploitation en sus de ceux qui sont en cours de réalisation, les stations de dessalements d’eau de mer en exploitation en sus de 03 autres en cours de réalisations, une multitude de retenues collinaires et bien sûr la récupération des eaux usées après traitement dont le taux est estimé à 80 %.

Quant à la pertinente question de savoir si le nettoiement de nos barrages, c’est-à-dire le dévasement fait partie du programme de son département ministériel, Hocine Necib a répondu par l’affirmative. « J’annonce, poursuit le ministre, que d’ici 202I, nous entrerons en possession d’un bateau spécialisé dans les opérations de dévasement des barrages avec des équipements matériels et humains entièrement algériens. » Dans ce long face à face avec la presse, Hocine Necib a également satisfait la curiosité des journalistes en matière de certaines réalités locales toujours en corrélation avec la ressource hydrique.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter