Articles similaires

Nationale

#TITRE

371

Des manœuvres militaires conjointes en perspective ?

28 avril 2018 | 23:24

Quelque 46 bases militaires américaines sont déployées en Afrique, dont 15 sont permanentes, révèlent des documents déclassifiés récemment par « Freedom of Information Act ».

Une autre vient de voir le jour tout près des frontières algériennes, en Libye. Ce qui préoccupe les autorités algériennes, qui ne voient pas d’un bon œil cette présence militaire US à quelques dizaines de kilomètres des frontières. Les États-Unis disposent également de 13 bases « secondaires », selon la dernière communication du Commandement américain pour l’Afrique (Africom) devant le Congrès américain, ainsi que d’une trentaine de bases plus modestes, et surtout plus discrètes, qui peuvent se matérialiser par un simple hangar. Le général Thomas D. Waldhauser, commandant de l’Africom, qui a effectué récemment une visite de travail en Algérie, a indiqué que sa visite a été « une bonne opportunité » pour discuter directement avec les dirigeants algériens il n’a pas pour autant dévoilé les buts recherchés : « Nous sommes impatients d’explorer les futures activités de coopération en matière de sécurité avec l’Algérie ». Le général US a ajouté que les deux pays « travaillent ensemble en qualité de partenaires égaux » pour construire un avenir meilleur, pas seulement en Algérie, mais partout en Afrique du Nord : « Grâce à un partenariat solide, nos pays sont mieux capables de combattre les causes profondes du terrorisme et de promouvoir la paix et la stabilité », a-t-il tenu à préciser.

Mais qu’en est-il exactement de cette coopération militaire et quels sont les attentes envers l’Algérie en la matière ? Si la coopération militaire entre l’Africom et l’Algérie est récente (2007) comparée à celle qui existe avec la Russie ou l’ex-URSS, les visites des patrons de cette structure militaire se succèdent à un rythme effréné. Si la présence militaire des États-Unis en Afrique est aussi discrète que tentaculaire, il n’en demeure pas moins qu’elle est source d’inquiétude chez nombre de pays ». Récemment, l’AFRICOM, dont le siège se trouve toujours en Allemagne, se serait inquiété d’une présence militaire russe et même chinoise en Afrique. Une base chinoise aurait été, selon un rapport américain, installée en Libye. Depuis la naissance de l’AFRICOM, les USA sortent de leur torpeur et annoncent la couleur : conseillers militaires, missions, manœuvres, bases (officielles et secrètes), forces spéciales, flottes. Washington mène surtout une véritable « guerre secrète » en Afrique. En ce qui concerne la présence militaire américaine en Tunisie, le colonel Mark Cheadle, un porte-parole de l’AFRICOM, commandement américain US pour l’Afrique, a déclaré qu’« un certain nombre de forces américaines travaillent avec les forces de sécurité tunisiennes pour combattre le terrorisme et échanger des

informations ». Les autorités tunisiennes ont cependant nié à plusieurs reprises l’existence d’une base militaire américaine sur leur territoire. Les Etats-Unis ont-ils pour autant demandé à l’Algérie un certain nombre de conseils afin d’améliorer la lutte contre le terrorisme ? C’est par le biais de l’AFRICOM que Washington a demandé à Alger de lui donner des conseils en matière de lutte contre le terrorisme. Le commandant adjoint de l’institution américaine, Phillip Carter, a été très clair sur le sujet lors de sa visite à Alger en 2016 : « Ma visite en Algérie tend à recevoir des conseils et à échanger sur les questions de sécurité, notamment la lutte contre le terrorisme, et sur la situation dans des pays comme la Libye et la région du Sahel. » La visite du représentant de l’Africom est également un moyen de mettre en place une stratégie commune et d’échanger des renseignements. Pour accroître cette coopération avec l’Algérie, les USA souhaitent organiser un exercice annuel entre les forces américaines et algériennes de lutte contre le terrorisme, axé sur les menaces à la sécurité intérieure des Etats de la région.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter