Nationale

#TITRE

332

Des habitants des constructions illicites bloquent la voie publique

10 juin 2017 | 18:31
Nabil Chaoui

Des habitants de constructions illicites érigées sur les hauteurs de la ville de Sidi Amar, près de la cité du 1er-Mai, dans la ville d’Annaba, ont bloqué jeudi matin la voie publique, réclamant le rétablissement de l’alimentation de leurs foyers en énergie électrique, coupée par la Sonelgaz.

La circulation automobile a été paralysée pendant une bonne partie de la matinée, contraignant les usagers à rebrousser chemin ou à en changer. Le câble électrique qui alimente les constructions illicites aurait subi une forte tension, plongeant le bidonville dans le noir durant la nuit de mercredi à jeudi.

Ce qui a provoqué la colère des habitants, qui n’en sont pas à leur première manifestation du genre. A chaque fois qu’ils ont un problème d’alimentation de leurs foyers en énergie électrique, certains d’entre eux se rassemblent devant l’APC et expriment leur colère.

La paralysie de la circulation automobile a été levée avant midi lorsque les protestataires se sont dispersés dans le calme, sous l’œil vigilant des agents de sécurité sans qu’aucun dégât matériel ne soit signalé.

Par ailleurs, l’APC de Sidi Amar a été l’objet, il y a quelques jours, d’une coupure volontaire du courant électrique pour non-paiement de sa facture de consommation. Cette sanction a engendré une paralysie totale des services de l’état civil et autres, suscitant la colère des administrés.

Troisième commune à l’échelle de la wilaya après Annaba et El Bouni , Sidi Amar, abritant un pôle universitaire important, mérite aujourd’hui plus que jamais une meilleure gestion des affaires publiques que l’actuelle en vigueur qualifiée d’archaïque et ne répondant pas aux préoccupations des habitants .

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter