Regionale

#TITRE

305

Des habitants de Sid Aïch et Kherrata coupent les RN 26 et 09

16 décembre 2018 | 21:02
N. Bensalem


Le trafic routier sur les RN 26 et 09 a été paralysé ce dimanche suite aux actions de protestation observées par des habitants à Sidi- Aïch et Kherrata. Lesquels ont coupé ces routes dans un excès de colère, afin de revendiquer l’amélioration de leurs conditions de vie. C’est ainsi que la RN 26 reliant Bouira et Béjaïa a été barricadée par les habitants de la nouvelle cité 1 200 logements à Rémila, de la commune de Sidi-Aïch. Les manifestants réclament la poursuite des travaux de raccordement de la cité au gaz naturel et l’installation de l’éclairage public.


Des projets gelés depuis plus de quatre années selon les mécontents, qui revendiquent en même temps « la réalisation d’un réservoir d’eau potable au profit des habitants de la cité qui souffrent énormément du manque d’eau potable. Cette denrée rare ne coule que rarement dans les robinets, affirment les habitants qui souhaitent voir aussi la route de la cité pourvue en bitume. L’accès de la cité est impossible aussi bien au véhicules qu’aux piétons en période d’intempéries, selon les protestataires qui n’en sont pas, rappelons-le, à leur première action protestation.


Selon des habitants, de « toutes les voies réglementaires ont été épuisées et des promesses ont été faites ; cependant, après plusieurs années d’attente, rien n’a été exécuté ». A l’est de la wilaya, c’est la RN 09 reliant Béjaïa à Sétif qui a, également, été bloquée hier matin au trafic routier à hauteur du village Merouaha par des habitants de Kelaâoune, et aussi ceux de Tabia et Boussaâda, commune de Kherrata. Les manifestants réclament le raccordement de leurs villages au gaz naturel. Une revendication que les mécontents n’ont pas cessé de réclamer auprès des autorités locales tout au long de ces cinq dernières années, affirment des mécontents.


Ce dimanche, ils ont interpellé les autorités de wilaya et les autorités centrales du pays afin d’intervenir en vue d’inscrire ce projet et mettre fin au calvaire des habitants de ces régions froides. Le P/APC de Kherrata, Saïd Hamamine, a affirmé hier sur la Radio locale que « le wali avait promis d’inscrire un projet de raccordement de gaz naturel en faveur de ces villages et une commission mixte a été envoyée dernièrement à cet effet ».

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter