Nationale

#TITRE

394

2e jour du Bac partiel : Des avis mitigés

20 juin 2016 | 18:15
Lynda Louifi


Le deuxième jour des épreuves partielles du baccalauréat ont concerné les candidats des filières sciences expérimentales et gestion. Ces derniers ont repassé des matières à fort coefficient. Il s’agit des mathématiques et de l’histoire-géo.


Même si le stress et le trac ne sont plus au rendez-vous, les candidats continuent à appréhender les sujets. Hier, à la sortie des centres d’examen, les candidats, soulagés, commentaient l’épreuve de la matinée.


Pour les candidats scientifiques, l’épreuve de mathématiques n’a pas été à la portée de tous. « Le premier sujet était quelque peu facile alors que le deuxième était trop difficile », a estimé l’un des candidats, qui a opté pour le sujet le moins difficile. « J’ai choisi le premier sujet car je l’ai trouvé plus au moins facile », a-t-il ajouté, estimant que les questions étaient du même niveau que ceux de la session ordinaire.


Une autre ambiance régnait près du centre d’examen Ibn Ennas. La déception se lisait sur les visages des candidats au bac gestion. Les derniers étaient unanimes : « Le sujet d’histoire-géo était difficile. » Le premier élève interrogé a estimé que les sujets étaient nettement plus difficiles que ceux du bac ordinaire. Les questions, selon notre interlocuteur, portaient plus sur la compréhension et l’analyse que sur la récitation. Selon lui, la surprise a été totale.


Cet avis n’était cependant pas partagé par un autre candidat que nous avons abordé juste à la sortie du centre d’examen. Pour lui, les sujets étaient certes difficiles, mais l’élève qui suivait assidûment les cours pendant l’année pouvait aisément répondre aux questions. 


Notre interlocuteur, confiant d’avoir bien traité le sujet d’histoire-géo, n’a pas manqué d’exprimer sa colère de devoir passer l’examen en plein mois de ramadhan. Effectivement, les candidats que nous avons rencontrés affirment ne pas avoir encore digéré l’incident de la fraude qui a entaché le bac et leur a gâché le mois sacré ainsi que tous les efforts fournis l’année durant.


Il convient de noter que les épreuves de la deuxième session partielle du baccalauréat ont commencé dimanche sans qu’aucun incident ne soit signalé. Les candidats considèrent cette session comme une seconde chance pour tenter de décrocher le précieux sésame qui leur permettra d’accéder à l’université.


Pour rappel, les épreuves partielles concernent 7 matières pour les sciences expérimentales, 4 pour les filières mathématiques, maths-technique et gestion-économie, et une seule matière pour la filière langues étrangères. Pour les sciences expérimentales, les matières à refaire sont les mathématiques, les sciences de la nature et de la vie, la physique, le français, l’anglais, l’histoire-géographie et la philosophie.


Les candidats des filières mathématiques, maths-technique et gestion-économie vont repasser les épreuves de français, d’anglais, d’histoire-géographie et de philosophie. Enfin, pour la filière langues étrangères, seule l’épreuve d’histoire-géographie devait être repassée. 

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter