Articles similaires

Nationale

#TITRE

259

Derbal veut instaurer la confiance avec la HIISE

1er mai 2018 | 01:34

Les partis politiques vont-ils répondre à l’invitation de la Haute instance indépendante de surveillance des élections ?
Bien que celle-ci soit l’objet de critiques de la part de l’opposition, l’instance dirigée par Abdelawahab Derbal mise beaucoup sur ces rencontres pour réinstaurer la confiance entre elle et les partenaires politiques.
Une confiance mise à mal par les récents déroulements des élections législatives et communales de 2017, et qui ont vu les partis de l’opposition lancer des flèches en direction de cet organe, qui ne « surveille personne » et qui n’est ni « libre », ni « haute », pour reprendre les propres termes de ses détracteurs.
Pour rappel, ces élections législatives et communales ont été entachées de quelques dizaines de cas de dépassements et de fraudes, mais sans pour autant atteindre des seuils intolérables.
Des partis politiques avaient dénoncé ces pratiques et introduit des recours, d’ailleurs mal formulés et rejetés dans la forme.
C’est sans doute ces « aberrations » qui ont poussé la HIISE à lancer des cycles de formations avec les acteurs politiques et électoraux et surtout instaurer un climat de dialogue permanent pour jeter des passerelles et cultiver les traditions de la surveillance des élections durant tout le processus électoral.
En prévision de l’élection présidentielle de 2019, la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE) reprend du service en programmant une rencontre avec les partis politiques agréés le 5 mai au Centre des conférences de Club des Pins (CCI).
La rencontre avec tous les partis politiques agréés (3 membres par formation politique) vise à "unifier la vision et la compréhension concernant tout ce qui a trait à la surveillance des élections et à la formulation des recours", explique la HIISE dans un communiqué.
La rencontre, ajoute le communiqué, vise aussi à encourager les partenaires politiques de la HIISE (partis, alliances, indépendants) et les représentants de la justice, de l’administration et des différents médias à adhérer à la dynamique favorisant la stabilité politique et sociale.
Cette réunion, qui sera animée par les magistrats et spécialistes de la HIISE et leurs homologues du Conseil d’Etat, est "une étape importante à même de favoriser l’instauration de la confiance entre les différentes composantes de la société algérienne", ajoute le communiqué.
La Haute instance a en outre souhaité que la rencontre "permette de consacrer le dialogue constructif et l’interaction positive avec les événements et avec tout appel à la coopération au service de l’intérêt national et de l’intérêt public".
La HIISE a, par ailleurs, fait savoir que la réunion entrait dans le cadre de l’application de l’article 194 de la Constitution qui dispose que la Haute instance indépendante de surveillance des élections veille à "l’organisation de cycles de formation civique au bénéfice des formations politiques sur la surveillance des scrutins et la formulation des recours".

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter