Articles similaires

Nationale

#TITRE

454

Derbal rassure sur la sérénité du processus électoral

29 janvier 2019 | 20:09
DerbalMedelci Aziza Mehdid

Le processus électoral en prévision de la présidentielle du 18 avril prochain ne sera aucunement perturbé par le décès du président du Conseil constitutionnel, feu Mourad Medelci.

C’est du moins ce qu’a affirmé, ce mardi à Alger, le président de la Haute Instance indépendante de surveillance des élections (HIISE), Abdelwahab Derbal. Invité du forum d’El Moudjahid, M. Derbal a tenu à indiquer que la Constitution prévoit des dispositions bien précises en cas de vacance du poste de président de cette institution, devant aboutir à son remplacement par un autre président censé être désigné par le président de la République. Rappelant que la Haute Instance n’en est qu’à sa troisième expérience l’intervenant a tenté d’expliquer que celle-ci œuvrera à perfectionner la mission qui lui est confiée. « Notre instance s’attèle à améliorer son travail de surveillance en partant des deux rendez-vous précédents à savoir les élections locales et celles législatives ». Il a été précisé que la HIISE se base sur la formation de son personnel, ce qui permet de pallier nombre de lacunes enregistrées au début de son parcours.

L‘expérience acquise, a ajouté l’invité d’El Moudjahid, constituera une plate-forme pour organiser à l’avenir des scrutins plus intègres et plus démocratiques ce qui est primordial pour la vie politique d’un pays qui prône la démocratie. A propos des textes juridiques régissant le rôle de la HIISE, M. Derbal a estimé que toute loi est élaborée par l’être humain, donc on se doit d’écarter sa perfection. Il a ajouté que tous les acteurs concernés par le processus électoral sont censés contribuer à son enrichissement en soulevant toute insuffisance et, bien entendu en proposant des solutions.

Concernant le refus des dossiers de certains candidats, M. Derbal a indiqué que le dépôt desdits dossiers avant la date limite permettra aux postulants de compléter leurs dossiers et de corriger leur candidature.

Le président de la HIISE a signalé, en outre, que plusieurs anomalies ont été enregistrées lors de l’opération de la révision exceptionnelle des listes électorales il ne relève cependant pas des prérogatives de l’Instance d’intervenir pour les corriger.

Relevant que l’instance est à un taux de préparation assez important pour accueillir l’échéance présidentielle prévue en avril prochain, M. Derbal a affirmé que l’instance jouit d’une indépendance financière et en termes de décision. Il a souligné dans ce sillage que même l’indépendance prend forme de façon progressive. Le conférencier a estimé que le mécontentement et les réclamations émanant des différents partis, notamment ceux majoritaires dans les Assemblées populaires communales (APC) et les Assemblée populaires de wilaya (APW) lors des suffrages précédents, est « un indicateur positif ». Il a regretté le fait que ce point n’ait pas été traité par la plupart des médias. C’est là une manière d’éluder les questions essentielles en rapport avec un rendez-vous assez important, voire décisif, pour l’avenir du pays.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter