Articles similaires

Nationale

#TITRE

430

Derbal insiste sur l’assainissement des listes électorales

6 mars 2019 | 22:20

Le président de la Haute Instance indépendante de surveillance des élections (HIISE), Abdelwahab Derbal, a souligné ce mardi à Saïda que « l’élu, quelle que soit sa position, est un responsable politique, mandaté au service du peuple ».

Lors d’une conférence de presse au siège de la permanence de wilaya de la HIISE, Derbal a déclaré que « l’élu est délégué par le peuple pour défendre ses droits et veiller à ses intérêts », rappelant que la Constitution algérienne accorde la souveraineté au peuple.

Le choix d’un candidat est une délégation pour l’élu, a expliqué le président de la HIISE, qualifiant l’abstention de voter de « défaillance » de la part du citoyen qui ne s’acquitte pas de son devoir électoral et renonce à son droit de déléguer une personne à laquelle il fait confiance pour protéger ses intérêts.

Par ailleurs, Abdelwahab Derbal a insisté sur l’importance de l’assainissement des listes électorales et son impact sur le taux de participation aux élections.

Il a réaffirmé que l’Etat a fourni de grands efforts dans l’opération d’assainissement des listes électorales (radiation de personnes décédées et non déclarées, doubles inscriptions et ceux ayant perdu leur droit de vote pour délits). Il soutient que cette opération « a réalisé de bons résultats à ce jour ».

Abdelwahab Derbal a appelé en outre les membres des permanences de wilaya de la HIISE à utiliser les médias publics et privés pour éclairer et informer l’opinion publique.

La délégation de la Haute instance indépendante de Surveillance des élections a visité le siège de la permanence de wilaya de la HIISE et le siège de l’APC de Saïda où elle s’est enquise du taux d’avancement des préparatifs en cours en prévision de l’élection présidentielle du 18 avril 2019.

La wilaya de Saïda recense, à travers ses communes, 239 412 électeurs, 761 centres et bureaux de vote, selon la direction de la réglementation et des affaires générales (DRAG).

A propos de l’indépendance de l’Instance, Derbal a souligné, il y a quelques jours à Mostaganem, que la HIISE est une « instance de loi, qui ne dépend de personne (candidats, administration et justice), déclarant qu’elle s’engage à respecter la loi et personne ne peut porter atteinte à son indépendance ».

La loi électorale, tente-t-il d’expliquer, s’intéresse plus au dossier de candidature déposé auprès du Conseil constitutionnel qu’à la personne du candidat à l’élection présidentielle, affirmant que c’est la loi qui tranche dans ce sujet et non pas l’opinion ou l’humeur.

Dans une série de déclarations sur la nécessité ou non de la présence du candidat à l’élection présidentielle lors du dépôt de son dossier de candidature au Conseil constitutionnel, Derbal semble verser dans la contradiction et revient sur ses dires en tentant d’expliquer : « En ce qui concerne les élections présidentielles, le candidat n’est pas tenu par la loi d’être présent ». Il précise dans ce sens que sa déclaration d’hier, où il disait le contraire, était « valable pour les élections législatives ».

Il avait dit, à ce titre, que « la candidature à l’élection présidentielle ne se fait pas par liste. Elle engage un seul candidat et les applications du Conseil constitutionnel dans ce sens sont claires », notant que la loi est au-dessus de toute considération et qu’un texte de loi, malgré son imperfection, est plus adaptable qu’une opinion, aussi juste soit-elle.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter