Articles similaires

Nationale

#TITRE

1449

De nouvelles arrestations à l’aéroport d’Alger

10 février 2018 | 19:41


En moins d’une semaine, cinq voyageurs, tous des Algériens, ont été interpellés par les éléments de la Police des frontières (PAF) de l’aéroport international d’Alger Houari-Boumediene, pour tentatives de fuite de capitaux. La traque contre le phénomène bat son plein.


Deux voyageurs âgés d’une trentaine d’années, aux comportements douteux, ont été contrôlés corporellement, avant-hier, par les éléments de la PAF de l’aéroport d’Alger, avant d’être arrêtés en possession de 26 100 euros, une somme en devise non déclarée par les deux voyageurs, a annoncé hier un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). Le premier passager, qui devait rallier un pays européen via un vol de la compagnie nationale Air Algérie, avait en sa possession 10 000 euros, une somme d’argent dépassant le seuil autorisé par la législation des changes. Il est accusé d’infraction à la réglementation des changes et des mouvements de capitaux à destination et en provenance de l’étranger. Il fera l’objet d’une sanction, notamment d’une amende égale à la somme transportée. Le second passager, arrêté le même jour, avait en sa possession 16 100 euros non déclarés. Il est accusé des mêmes infractions que le premier. Selon la DGSN, les deux voyageurs ont évité de déclarer les devises à l’administration compétente, pour des raisons que seule l’enquête révélera. Les deux sommes d’argent ont été confisquées et transférées aux autorités compétentes pour compléter les procédures judiciaires. Ainsi, en l’espace d’une semaine seulement, les éléments de la PAF ont débusqué cinq voyageurs, dont quatre âgés d’une trentaine d’années, en possession de grosses sommes en devises.


Pour rappel, trois voyageurs d’origine algérienne, dont deux trentenaire et un sexagénaire, ont été arrêtés le 3 février passé à l’aéroport international d’Alger suite à des contrôles corporels effectués par les éléments de la PAF, avait rapporté ce jour-là la DGSN. Les trois passagers sont accusés d’infraction à la législation des changes et des mouvements de capitaux à destination et en provenance de l’étranger. « Ils étaient sur le point de quitter le territoire national vers un pays étranger sur un vol de la compagnie aérienne nationale. Ils étaient en possession d’une somme d’argent en devise estimée à 99 000 euros, qui n’était pas déclarée par les trois concernés », avait expliqué la DGSN. La première somme en devise confisquée est de 50 150 euros ; elle a été découverte lors de la fouille corporelle du premier suspect, âgé d’une trentaine d’années. Quant au deuxième, âgé aussi d’une trentaine d’années, il avait 28 450 euros soigneusement cachés dans ses bagages. Enfin le troisième voyageur, le plus âgé (60 ans), était en possession de 20 700 euros. Il s’agit des plus grosses prises en euros depuis le début de l’année 2018.


Une année qui s’annonce rude et longue en matière de lutte contre la fuite de capitaux et contre le blanchiment d’argent provenant probablement de trafics en tous genres. En face, la DGSN a rappelé sa grande détermination à lutter contre les fuites de capitaux vers l’étranger, tout en rassurant de la mobilisation de ses éléments, jour et nuit, au niveau de l’ensemble des frontières terrestres, aériennes et maritimes pour sauvegarder l’économie nationale et lutter contre le crime organisé dans toutes ses formes.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter