Santé

#TITRE

330

DIABÈTE : Et si l’on parlait un peu de la baisse de vision ?

13 décembre 2017 | 20:47
Rédaction JI

Le dépistage peut permettre de diviser par 2 l’incidence de la déficience visuelle chez les patients diabétiques. Le dépistage de la perte de vision chez les personnes atteintes de diabète est non seulement indispensable mais elle révèle ici à grande échelle l’incidence élevée de la rétinopathie diabétique, une condition où les niveaux élevés de sucre dans le sang s’attaquent à la rétine, entraînant la perte de vue jusqu’à la cécité.

C’est en effet le bilan d’une intervention de dépistage, menée au Pays de Galle qui fait la preuve de son intérêt et de son efficacité, avec ces données présentées dans le British Medical Journal Open.

Le programme a permis de diviser par 2 la prévalence de la rétinopathie chez ce groupe de patients. L’appel est donc évident, lorsqu’on est diabétique, il faut faire tester régulièrement sa vision.

La rétinopathie diabétique, l’une des causes les plus fréquentes de perte de vue chez les personnes en âge de travailler, est liée au diabète de type 1 et de type 2 : le taux élevé de sucre dans le sang endommage la rétine.

Cela peut conduire à une altération de la vision et à une déficience visuelle grave si la rétinopathie n’est pas détectée et traitée de manière précoce. 

L’étude menée par des chercheurs de l’Université de Swansea, de l’Université de Cardiff, de l’Université Vale, du Moorfields Eye Hospital et du King’s College de Londres (UK) a examiné les données de nouvelles certifications pour déficience visuelle et les diagnostics de cécité sur une période de 8 ans pour examiner toutes les tendances liées à la rétinopathie diabétique.

Un programme de dépistage de la rétinopathie diabétique avait été lancé au pays de Galles en 2003 et, à fin 2006, tous les patients de plus de 12 ans au pays de Galles diagnostiqués avec un diabète avaient bénéficié de ce dépistage.

L’analyse confirme une diminution des certificats de déficience visuelle de 2008 à 2014 chez ces patients diabétiques, soit :

-Au pays de Galles, en 2014-15, 339 nouvelles certifications de baisse de vision toutes causes confondues vs 2007-8,

-Une incidence globale qui baisse de 3,6/100.000 en 2007-8 à 2,8/100.000 en 2014-15 ;

-Une incidence des cas d’altération de la vision qui baisse de 2,1/100.000 en 2007-8 à 1,6/100.000 en 2014-15 ;

-Une incidence des cas de déficience visuelle grave qui baisse de 1,4/100.000 en 2007-8 à 0,9/100.000 en 2014-15 ;

-Ainsi, pour le Pays de Galle, le nombre de nouvelles certifications de déficience ou perte visuelle par rétinopathie diabétique est réduit de 20,4% sur la durée de suivi.

Ces preuves épidémiologiques vont bien entendu dans le sens d’une surveillance accrue de la maladie oculaire diabétique dans l’objectif d’une prise en charge plus précoce de la rétinopathie diabétique / maculopathie.

Enfin, elles posent la question de l’intérêt de l’introduction d’un programme de dépistage communautaire pour la détection précoce de la rétinopathie diabétique.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter