Nationale

#TITRE

992

D’importantes quantités de poissons morts flottant à la surface des eaux

10 août 2016 | 19:07
Nabil Chaoui

La côte est de la ville de Annaba a été recouverte depuis le début de la semaine en cours, d’importantes quantités de poissons morts flottant à la surface des eaux.

Des marins pécheurs qui ont l’habitude d’évoluer dans cette zone entre le port de Annaba, la cité Seybouse, ex-jouanoville, en passant par l’embouchure de l’oued Seybouse et la localité de Sidi Salem, furent les premiers à constater ces dégâts écologiques. L’information a vite fait le tour de la ville et continue jusqu’à présent à alimenter les discussions.

Ces dégâts écologiques seraient dus probablement à la pollution des eaux de la mer, d’autant plus que cette partie de la côte annabie, est exposée aux rejets toxiques provenant du l’ex-complexe Asmidal, aujourd’hui Fertial, ainsi que du complexe sidérurgique d’El Hadjar et de la zone industrielle Pont Bouchet via l’Oued Seybouse.

Pour l’heure, les institutions concernées y compris les garde côtes, la direction de l’environnement et le bureau d’hygiène de la commune de Annaba, n’ont pas encore réagi, ni livré la moindre explication à propos de ce phénomène.

En dépit des campagnes de nettoiement des ports organisées de temps à autre, dans les deux ports de pêche de Annaba et Chetaïbi, le littoral annabi, de 80 kms de long., n’échappe pas encore aux méfaits de la pollution due essentiellement aux rejets de déchets plastiques et de verre . Une enquête devrait être diligentée pour déterminer les causes de cette catastrophe écologique.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter