Articles similaires

Nationale

#TITRE

279

Course : La liste de candidats appelée à dépasser les 70 postulants

23 janvier 2019 | 20:37

La course à la magistrature suprême est bien lancée, les candidatures fusent de partout 62 pour prendre part à l’élection présidentielle. Ils seront donc plus nombreux au départ.

Douze présidents de partis politiques et cinquante prétendants libres ont procédé au retrait des formulaires de candidature à l’élection présidentielle, indique le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du Territoire dans un communiqué. Selon ce bilan provisoire arrêté mardi en fin de journée, soixante-deux lettres d’intention de candidature ont été déposées au ministère, dont douze émanent de présidents de partis politiques et cinquante de prétendants indépendants, précise le ministère de l’Intérieur.

Outre ceux déjà cités dans les précédents articles, on notera la présence cette fois-ci de plus d’une quarantaine de candidats libres aussi insolites qu’hétéroclites parmi eux l’ancien député Tahar Missoum, l’avocat controversé Mohcene Amara, le youtoubeur Hefaifa Ayache, le revenant Rabah Benchérif, un femme Aziza Nacera et le journaliste Amar Chekar. A ce rythme le chiffre atteindra les 70 postulants d’ici à la fin de la date limite. La course pour la succession du président Bouteflika est bien lancée. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que tout le monde veut être président. La preuve : les candidatures fusent de partout pour prendre part à l’élection présidentielle. Ils seront donc plus nombreux au départ.

Pour un pays qui compte 43 millions d’habitants, l’on peut dire que la pléthore de candidats est de mauvais aloi. On se croirait dans une armée mexicaine où tout le monde ou presque est général. Sans doute, nombreux sont ceux qui, parmi ces candidats qui se déclarent, sont conscients qu’ils ne seront pas élus, mais l’essentiel est pour eux de participer. A tout le moins, ils pourront jouer les faiseurs de roi en contribuant à atomiser les voix. Et là, certains d’entre eux pourront se vendre très cher quand viendra l’heure du partage du gâteau.

En tout cas, cette pléthore de candidats est une originalité algérienne qui démontre par-là que ce pays connaît une vitalité démocratique. Reste maintenant à savoir si tous ces candidats seront à la hauteur. Car, la pléthore de candidats, ça frise un peu le ridicule ! Il faut même craindre que cette diarrhée de candidatures ne crée beaucoup de problèmes à l’instance électorale lors du dépouillement des votes. Assurément, on ne peut s’empêcher d’avoir l’impression que tout ce beau monde s’inscrit pour le mercato politique du 2e tour. Toute chose qui pourrait leur permettre de s’approcher de la mangeoire.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter