Sports

#TITRE

363

(1/2 finale retour) FUS Rabat-MOB (1-1, 0-0 à l’aller)

Coupe de la CAF : Les Crabes tiennent leur finale

26 septembre 2016 | 12:21

Le MO Béjaia a réussi l’exploit de se qualifier en finale de la Coupe de la Confédération après avoir accroché le FUS de Rabat (1-1), dimanche soir au stade Moulay El Hassan à Rabat en demi-finale retour (0-0 à l’aller), donnant rendez-vous au TP Mazembe (RD Congo) en finale de l’épreuve. 

Le MOB a eu ce qu’il voulait en première mi-temps, à savoir ne pas encaisser de buts au cours de cette période de la partie. Une stratégie sur laquelle les coéquipiers de Ferhat ont travaillé pendant toute la semaine précédant le match. Objectif : faire douter l’adversaire qui avait réussi à impressionner lors de la manche aller à Béjaia, mais pas dans ce half. Et pour cause, les Béjaouis, bien regroupés en défense, ne lui ont laissé aucune chance pour développer son jeu habituel. C’est en toute logique donc que les alertes des locaux furent rares.

Le gardien de but du Mouloudia, Rahmani, ne fut inquiété d’ailleurs qu’à deux reprises (20e et 30e). Mieux, la meilleure occasion de scorer fut l’oeuvre de Betrongale. Tout le monde dans le stade du côté du FUS a retenu son souffle quand le tir de l’attaquant algéro-tchadien du MOB a frôlé le montant gauche du gardien de la formation marocaine. Une grosse occasion aillant failli permettre aux "Crabes" de faire plonger davantage dans le doute leur adversaire du jour, qui va ainsi retourner aux vestiaires sans pour autant parvenir à faire la différence. Le plan Sendjak tiendra le coup pendant 23 minutes de la deuxième période, durant lesquelles la physionomie du jeu ne changera pratiquement pas avec une équipe locale qui s’installera dans le camp adverse, mais sans qu’elle crée le danger. Pendant ce temps là, les Algériens ne laissent aucune faille derrière, avant que la pression ne devienne énorme sur leurs épaules à partir de la 70e. D’abord, une incursion de Legunaoui a failli débloquer la situation au profit du club de la capitale marocaine, n’était la très belle détente de Rahmani pour envoyer le cuir en corner.

Dans la foulée, une hésitation de la défense béjaouie coûte un but aux gars de Yemma Gouraya (72e). Le but de la délivrance, pensaient les locaux, surtout que leurs hôtes semblaient avoir accusés le coup par cette réalisation marocaine. Mais c’était sans compter sur le second souffle béjaoui. Une balle arrêtée dans les dernières minutes du match bien bottée par Benmelouka provoque la panique dans le camp du FUS et surgit Rahal pour égaliser et surtout offrir une qualification historique au MOB, même si l’équipe algérienne a été sauvée dans le temps additionnel par le montant gauche de la cage de Rahmani. Les "Crabes" y ont cru jusqu’au bout, et ils étaient récompensés.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter