Articles similaires

Nationale

#TITRE

481

Cotisations à la Casnos : le 30 septembre dernier délai pour les agriculteurs

25 septembre 2018 | 21:09
casnos Lynda Louifi

Le 30 septembre est la date butoir fixée aux agriculteurs pour régulariser leur situation vis-à-vis de la Caisse nationale des assurés non salariés (CASNOS), a annoncé son directeur général, Acheuk Youcef Chawki. Avertis, ces derniers doivent se rapprocher des différentes agences mobilisées pour l’opération de recouvrement des cotisations.

La Casnos, qui avait fixé le 30 juin dernier comme dernier délai pour le payement des cotisations aux artisans, commerçants et ceux occupant des fonctions libérales, a accordé aux agriculteurs un délai supplémentaire, et ce jusqu’au 30 septembre, pour leur permettre de semer et vendre leur récolte. S’exprimant hier lors de son passage sur les ondes de la Chaîne III de la radio nationale, Acheuk Youcef Chawki a souligné le peu d’empressement de nombre de ces derniers à rejoindre son organisme. Acheuk Youcef Chawki a déclaré cependant, que son organisme a enregistré un « frémissement palpable » donnant à penser que les choses sont en train d’évoluer. La culture de la sécurité sociale pour les non-salariés est en train de s’installer, fait remarquer Acheuk Youcef Chawki. Il a indiqué que le nombre de cotisants a atteint plus de 900 000 pour l’année 2017 et « nous espérons dépasser un million cent et même au-delà ».

De 3% d’adhérents enregistrés il y a quatre années, le nombre des assurés est, a-t-il dit, passé aux alentours de 20% en raison de l’élargissement de la couverture sociale aux proches des agriculteurs travaillant à leurs côtés. Il considère que toute cotisation qui ne rentre pas est une cotisation perdue, espérant atteindre, cette année, 82 milliards de dinars, et « si l’on peut faire mieux, tant mieux ». « Nous avons doublé le nombre de cotisants mais ça reste insuffisant », a-t-il ajouté. Mais outre les réticences des agriculteurs et des personnes activant pour leur propre compte à s’affilier à la Casnos, Acheuk Youcef Chawki pointe également du doigt les employeurs d’autres secteurs d’activité, lesquels refusent de faire bénéficier leurs salariés de la sécurité sociale.

Pour tenter de mettre un terme à cette situation, il a annoncé que la caisse est passée désormais au stade de la coercition en activant les contrôleurs du contentieux chargés de notifier les délits et de faire bloquer les comptes des contrevenants. Il convient de noter que la Casnos, depuis quelques années, a opté pour les campagnes d’information et d’explication avec comme principal objectif de convaincre les artisans, les commerçants, les industriels, les agriculteurs et les professions libérales de s’affilier à la caisse.

Le DG de la Casnos a fait savoir que son organisme table pour un nombre de cotisants de 1,1 million et au-delà à travers une démarche de communication et de sensibilisation, d’où la relance de la campagne au profit des agriculteurs pour « éviter les pénalités de retard et bénéficier de différents avantages tels que la retraite, la carte Chifa, l’accès aux soins et le capital décès ». Il a constaté que la majorité, soit plus de 80% des adhérents, cotisent à un seuil minimum. A rappeler que la Caisse compte actuellement 1,8 million de travailleurs non salariés affiliés actifs dont environ 960 000 étaient à jour en matière de cotisations à la fin de l’année précédente, alors que le nombre ne dépassait pas les 500 000 cotisants en 2014.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter