Nationale

#TITRE

764

L’ambassadeur de Chine rassure

Coronavirus : les échanges commerciaux entre Alger et Pékin « se portent bien »

5 février 2020 | 22:14
Nassim Mecheri


L’ambassadeur de la République populaire de Chine à Alger, Li Lianhe a assuré, ce mercredi, que l’épidémie de coronavirus n’aura aucune incidence sur les échanges commerciaux entre l’Algérie et la Chine, affirmant que son pays a pris les mesures nécessaires pour endiguer le virus.
« Le coronavirus n’aura aucun impact sur le volume des échanges entre les deux pays ; les marchandises continueront à être acheminés vers nos partenaires, notamment l’Algérie », a déclaré Li Lianhe lors d’une rencontre avec la presse à l’ambassade de la République populaire de Chine à Alger, assurant que « l’Algérie est un partenaire stratégique pour la Chine ; il restera un allié important en Afrique et dans la région du Maghreb ; notre pays participera toujours à la construction de l’Algérie et à son essor ».
L’ambassadeur a tenu à remercier pour les aides médicales fournies, ajoutant que « ces aides constituent une preuve d’amitié profonde, et la Chine n’oubliera jamais ce geste et sera à jamais reconnaissante envers l’Algérie » qui lie les deux peuples ».
Par ailleurs, Li Lianhe a expliqué le rôle que son ambassade a eu dans le rapatriement des étudiants algériens de Wuhan en Chine : « Nous avons été un relais entre les autorités algériennes et chinoises, afin de faciliter le rapatriement des étudiants algériens dans les meilleurs conditions ». Il a rappelé que ces derniers ont été pris en charge dans des conditions optimales dans les résidences universitaires.
Pour ce qui est de la lutte contre l’épidémie du coronavirus, le diplomate s’est montré confiant quant à la capacité de la Chine à endiguer le virus, expliquant que les mesures prises par son pays ont permis, depuis début février la baisse du nombre de décès avec seulement 490 morts sur plus de 24 000 cas confirmés, ce qui ne représente un taux de mortalité que de 2,1%. L’ambassadeur s’est dit surpris de la manière dont certains médias internationaux traitent cette épidémie. « Malheureusement, plusieurs médias à travers le monde veulent montrer que la situation est hors de contrôle, ce qui crée la panique chez les gens. » 
Avec seulement 2,1 % de décès le coronavirus est à ce stade beaucoup moins meurtrier que le MERS, un virus de la même famille, détecté pour la première fois en 2012 en Arabie saoudite, et qui présente un taux de mortalité de 25 à 30 %, ou que le Syndrome respiratoire aigu sévère lié au coronavirus, le Sras (autour de 10 %), ou Ebola, qui présentait un taux de 40%.
Depuis l’apparition du coronavirus la Chine n’a pas lésiné sur les moyens, en mettant toute une ville en quarantaine, et en construisant deux hôpitaux en un temps record, le premier d’une capacité de 1 000 lits en seulement dix jours, et le second d’une capacité de 1500 lits en 15 jours. L’ambassadeur a rappelé que la Chine collabore actuellement avec plusieurs pays ainsi qu’avec l’Organisation mondiale de la santé pour contenir la propagation du virus et à trouver un vaccin efficace contre le virus. « Cette maladie est l’ennemi commun à toute l’humanité ; nous devons travailler ensemble pour la vaincre ».

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter