Articles similaires

Nationale

#TITRE

757

Ali Haddad reconduit à la tête du forum

Conversion du FCE en syndicat

15 décembre 2018 | 23:27
HaddadFCE Lilia Aït Akli

Le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale accorde enfin au Forum des chefs d’entreprises (FCE) l’autorisation vers sa conversion en syndicat.
C’est ce qu’a annoncé Mourad Zemali hier lors de l’Assemblée élective qui a, sans aucune surprise, réélu Ali Haddad à la tête de la toute-puissante organisation patronale.
Le ministre du Travail a indiqué que c’est une question de jours, le temps de finaliser les procédure, d’ici la semaine prochaine. Une annonce qui sera sans doute bien accueillie au sein du FCE, qui a déposé cette demande depuis plusieurs mois. « Après moult rencontres ayant regroupé les représentants du ministère et ceux du Forum, ce n’est qu’une question de jours pour que cette demande se concrétise », a précisé le ministre. Il a par ailleurs réitéré son soutien au FCE qui, dit-il, fut qu’à travers cette organisation le secteur privé est devenu un pôle indispensable dans le développement de l’économie nationale.
« Le FCE compte 4 000 adhérents représentant 7 000 entreprises, créant ainsi 400 000 postes d’emplois. » C’est dire combien le secteur privé contribue à la création d’emplois. Zemali a en outre signalé que les cotisations du FCE à la Caisse de sécurité sociale s’élèvent à 138 milliards de dinars ce qui est, selon lui, un indice positif. 
De son côté le désormais président du FCE Ali Haddad, réélu pour un deuxième mandat et succédant ainsi à lui-même, a indiqué que « le défi est d’autant plus important qu’il s’agit d’un renouvellement de confiance pour une plus grande performance et de nouveaux challenges ». Selon lui, il ne pourra être relevé que par le travail et la persévérance dans l’unité…Pour le seul intérêt de l’Algérie et de l’entreprise algérienne.
Haddad, qui dit que le FCE est un instrument au service de l’économie et de l’entreprise algériennes, est également revenu sur les réalisations et les acquis réalisés par le Forum. « Son assise s’est élargie, sa place dans le paysage socioéconomique s’est renforcée et sa crédibilité au plan international s’est établie », s’est-il félicité. Il a cependant insisté sur la nécessité de multiplier les efforts en œuvrant à la construction d’une économie diversifiée et prospère.
« Nous agirons en toutes circonstances en faveur d’une économie productive, et nous appuierons toutes les mesures des pouvoirs publics favorisant cette perspective », assure Haddad. Le rapport moral du premier mandat de Haddad a été présenté à l’assemblée générale élective, qui se traduit notamment par l’élargissement de la composante des membres, qui est passée de 328 en 2014 à 4 000 chefs d’entreprise membres, ajoutés à la diversification des activités et au déploiement du Forum dans plusieurs wilayas du pays et même à l’international.
Notons que le rapport moral et financier du premier mandat ont été adoptés à l’unanimité par l’assemblée, qui a aussi revu à la hausse le nombre des membres du bureau de l’exécutif à 48, intégrant 29 nouveau membres. L’amélioration du climat des affaires, particulièrement l’environnement de l’investissement, constitue également la priorité du FCE. Une priorité partagée par le secrétaire général de l’UGTA, présent à cette assemblée élective, qui estime qu’il est nécessaire de réajuster les lois régissant l’investissement.
« C’est nous qui devons construire notre économie, pas les étrangers. Nous avons les moyens de le faire à condition de faire de l’attractivité », a-t-il affirmé, exprimant sa confiance en les hommes d’affaires quant au développement de l’économie du pays. « Sans développement économique, il n’y aura pas de développement social », a soutenu Sidi Said.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter