Articles similaires

Regionale

#TITRE

550

Constantine : Ali-Mendjli candidate au statut de wilaya déléguée

25 décembre 2018 | 19:57
Constantine Amine.B

Avec ses 400 000 habitants, la ville nouvelle Ali-Mendjli est bien partie pour décrocher un nouveau statut. La révision du découpage administratif prévue pour 2019 touchera, à n’en point douter, la nouvelle localité de Constantine. La mégapole, qui a réussi en moins d’une décennie à surpasser en nombre d’habitants la commune qui la couve, El-Khroub en l’occurrence, devrait, d’ici quelque temps bénéficier du statut de deuxième grande agglomération de la wilaya et surpasser administrativement la seconde commune de la capitale de l’Est. La mégacité pourrait devenir wilaya déléguée.

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Nourreddine Bedoui, a en effet déclaré au cours d’une conférence de presse au début du mois qu’il est prévu la mise en place d’une nouvelle organisation territoriale à même de permettre une meilleure organisation administrative autour de nouveaux centres urbains, dont la ville nouvelle Ali-Mendjli. Le ministre avait alors précisé qu’il soumettrait au gouvernement la création de nouvelles circonscriptions administratives autour des grands pôles urbains.

Les autorités wilayales de Constantine s’activent en tout cas, à en croire une source proche du wali, à mettre les dernières retouches pour la remise des clés d’au moins trois communes à la prochaine nouvelle wilaya déléguée. El-Khroub, Aïn Smara et probablement la commune de Oued Segane, relevant actuellement de la wilaya de Mila, passeront sous la coupe de la nouvelle délégation qui naîtra d’un futur découpage qui touchera probablement d’autres villes de la région des Hauts Plateaux, notamment.

Une commission a été chargée cette semaine par le wali, à en croire la même source, de visualiser quelques structures ou assiettes foncières devant accueillir les institutions appelées à gérer dans un proche avenir la wilaya déléguée et ses daïras et communes. Ainsi, les sièges de la future wilya déléguée, de la daïra et du tribunal seront probablement connus très prochainement. L’on croit savoir dores et déjà qu’une bâtisse proche de la polyclinique Dr Benadri à l’Unité de voisinage 2 appartenant à la direction de l’urbanisme pourrait, selon la même source, accueillir le siège de la wilaya déléguée.

Si cela vient à être confirmé il est fort à parier que de nouvelle localités seront hissées au rang de commune ou encore de daïra, à l’image de la nouvelle cité Massinissa au sud de la commune d’El-Khroub. La même source précise en outre que dans cette perspective, la région prendrait un autre nom que celui de Ali-Mendjli.

L’expérience menée dans quelques wilayas du Sud semble en tout cas conforter les autorités d’Alger dans leur vision à doter des localités de pouvoirs administratifs certes, restreints, mais nécessaires pour rapprocher davantage le citoyen de l’administration.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter