Articles similaires

Nationale

#TITRE

372

Conférence UA : la lutte contre le terrorisme et la corruption au menu

27 janvier 2018 | 22:30
Algérie Afrique Lilia Ait Akli


La 30e session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA), qui se tient dimanche et lundi à Addis Abeba (Ethiopie), aura à aborder plusieurs questions d’importance capitale pour le continent, notamment, celles relatives à la paix et à la sécurité, à la lutte contre le terrorisme ainsi qu’aux réformes institutionnelles.


Cette 30e Session ordinaire a été placée sous le thème : « Vaincre la corruption : une option durable de transformation de l’Afrique. » L’Algérie est représentée par son Premier ministre Ahmed Ouyahia, en sa qualité de représentant du président de la République Abdelaziz Bouteflika. La paix et la sécurité sont deux questions que les dirigeants africains auront à débattre. Ils examineront ainsi les moyens pour faire face en particulier à la radicalisation et à l’extrémisme violent, considérés comme les principaux facteurs derrière la menace terroriste. Sachant que plusieurs régions en Afrique sont touchées par l’insécurité, notamment, la région des grands Lacs, la Corne de l’Afrique et la zone sahelo-saharienne, où en dépit des efforts consentis par les pays, les mouvances terroristes demeurent toujours une réelle menace. C’est dans ce sens que des questions relatives aux mécanismes pour se prémunir contre le terrorisme seront abordées lors de cette rencontre.
Des mécanismes initiés par les pays africains, à leur tête l’Algérie qui avait appelé à maintes reprises à lutter contre ce fléau, en adoptant une approche globale qui allie développement économique et déradicalisation.
Tout en réitérant son opposition au paiement de rançons aux groupes terroristes afin d’assécher leurs sources de financement. Rappelons que l’Algérie n’a jamais cessé de lancer des appels visant l’interdiction du paiement de rançons aux groupes terroristes, du fait que les rançons payées donnent des moyens financiers aux groupes terroristes pour mener d’autres rapts.
L’Algérie, à cette occasion, présentera un rapport sur la prévention et la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent en Afrique.
Ce document figure parmi les plus importantes activités inscrites à la session ordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement prévue sur deux jours, selon nombre de spécialistes. La présentation de ce rapport rentre dans le cadre du mandat confié au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, désigné par ses pairs en 2017 comme coordonnateur de l’UA dans la prévention et la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent en Afrique.


D’autre part, la question de la réforme de l’organisation continentale sera examinée de près par les dirigeants africains, qui éliront à la tête de l’UA le chef de l’Etat ougandais Paul Kagamé, qui succédera au président guinéen, Alpha Condé, arrivé à la fin de son mandat. Autres questions incluses dans le programme de réformes, celle de l’indépendance financière de l’organisation continentale financée à hauteur de 80% par l’extérieur, et la taxe Kaberuka sur les importations (0,2% par an, pour financer l’institution pour ne pas dépendre du financement extérieur). La question migratoire, notamment après le scandale des esclaves en Libye et les questions des conflits politiques, ainsi que le rajeunissement des cadres de l’Union, sont aussi au programme. La


 


résolution du problème de l’immigration sera aussi examinée lors de cette session, ce phénomène s’étant amplifié ces dernières années avec son lot de catastrophes humaines au large des côtes de la Méditerranée. Les responsables africains devront donc se pencher sur les causes de ce problème lesquelles sont d’ordre économique, nécessitant des réponses économiques. En encourageant les efforts de développement à travers le continent et en renforçant la coopération multisectorielle entre les Etats membres. La lutte contre la corruption sera aussi un thème à débattre, ce fléau qui selon les experts, coûte 50 milliards de dollars par an, un état de fait qui fragilise l’économie africaine. Les travaux de ce Sommet ont déjà commencé le 22 janvier et s’étaleront jusqu’au 29.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter