Articles similaires

Nationale

#TITRE

291

Complexe sidérurgique de Bellara : L’entrée en service fin novembre

28 août 2019 | 21:42


Le complexe sidérurgique de Bellara (Jijel), fruit de partenariat entre l’Algérie et le Qatar, devrait être pleinement opérationnel fin novembre 2019, a annoncé le ministère de l’Industrie et des mines dans un communiqué publié sur son site officiel.


Lors d’une audience qu’elle a accordé ce mardi à l’ambassadeur du Qatar en Algérie, Hassane Ibrahim EL Malki, la ministre de l’Industrie et des mines, Djamila Tamazirt s’est félicitée de l’avancement des travaux de ce complexe qui atteint "un taux d’avancement de 97% et dont l’inauguration officielle et l’entrée totale en service est prévue pour la fin novembre 2019", a précisé la même source.


Les deux parties ont salué le partenariat algéro-qatari dans le domaine industriel, notamment en ce qui concerne le complexe sidérurgique de Bellara (Jijel).


Dans ce cadre, la ministre a insisté sur "la nécessité de la diversification des produits sidérurgiques de ce complexe pour satisfaire la demande du marché national et réduire ainsi les importations d’acier et passer à l’exportation en particulier vers le marché africain".


Le complexe sidérurgique de Bellara revêt "une importance d’intérêt national puisqu’il vise la satisfaction des besoins en rond à béton et fil machine et en autres produits sidérurgiques", note le ministère de l’Industrie.


Ce complexe est le fruit d’un partenariat entre Qatar Steel international (49%), le Groupe Imetal (46%) et le Fonds national des investissements FNI (5%), selon de précédentes données.


D’un investissement de 2 milliards de dollars, le complexe comprend 10 unités de production, deux fours électriques, une station de gaz naturel, un transformateur électrique, une usine de chaux et une unité de traitement des eaux.


Selon les explications fournies par les services du ministère, le complexe sidérurgique de Bellara devrait produire 1.5 millions de tonnes de fer par an, en transformant les minerais extraits de la mine de Ghar Djebilet dans la wilaya de Tindouf.


A noter que, ce projet économique revêt une grande importance, puisque, il permettra de satisfaire le marché national en matière en fer, et en finir avec les importations,


mais également permettra l’exportation des produits locaux de haute qualité et qui répondent aux normes internationales.


Selon les prévisions du Gouvernement, et avec l’entrée en production des différents projets en cours de réalisation, la production nationale dans la filière sidérurgique devrait atteindre 12 millions de tonnes par an à l’horizon 2020. Ce qui pourrait dégager cette année, un excédent de plus de 4 millions de tonnes, si les besoins du marché national se maintiennent au niveau enregistré en 2015, qui était de 9 millions de tonnes.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter