Articles similaires

Nationale

#TITRE

790

Céréales:L’Algérie dispose d’un stock de 35 millions de quintaux

17 septembre 2018 | 20:20

Les précipitations qu’a connues le pays pendant la saison hivernale n’ont été que bénéfiques pour l’agriculture. Ce qui a été d’un apport considérable dans le rendement de la céréaliculture en Algérie.

Le directeur général de l’Office interprofessionnel des céréales (OAIC), Mohamed Belabidi, l’a confirmé ce lors de son passage sur les ondes de la Chaîne III de la Radio algérienne. Le responsable a indiqué que l’Algérie dispose d’un stock de sécurité en céréales pour l’année 2018 de près de 35 millions de quintaux. M. Belabidi a expliqué que cela vise à mettre le pays à l’abri des fluctuations des prix sur les marchés étrangers, dans l’attente de pouvoir réaliser des « soudures » avec les campagnes céréalières à venir. Le DG de l’OAIC a estimé la production de céréales pour

cette année à plus de 60 millions de quintaux, alors qu’elle n’était que de 34 millions en 2016-2017. Une production qu’il a qualifiée de record, qui dépasse de loin celles réalisées pendant les années précédentes et qui illustre à ses yeux le « renouveau agricole » dans le pays. M. Belabidi explique que les résultats ainsi obtenus sont le résultat d’une campagne labours-semailles inaugurée très tôt et à laquelle, ajoute-t-il, auront contribué de bonnes conditions climatiques, de même que le respect de l’itinéraire technique des cultures.

Il fera également remarquer que cette année, contrairement aux périodes précédentes, il a été produit plus de blé dur (30 millions de quintaux) que d’orge et que la campagne s’est aussi révélée « plus riche » en valeur (220 milliards de dinars) contre celle de 2009 (209 milliards). M. Belabidi relève en outre que les efforts entrepris pour développer la filière des céréales se sont traduits, au cours des trois dernières années, par une baisse de la facture d’importation de ces dernières. A noter que l’Algérie atteindra à partir de 2020 une autosuffisance en blé dur et en orge. L’OAIC table d’ici à deux ans sur une autosuffisance à hauteur de 90% en blé dur et de 100% en orge.

L’Office a donné des instructions pour le soutien des agriculteurs dans l’utilisation des semences traitées et des engrais, afin d’augmenter la production d’ici à 2020 et de combler également un déficit de 15 millions de quintaux, à travers la réunion de techniques et de moyens modernes (machines et irrigation économe en eau).

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter