Culture

#TITRE

453

Centenaire de la naissance de Mouloud Mammeri

28 février 2017 | 20:01
R. C

Lancée ce mardi 28 février à Tizi-Ouzou, après le recueillement coutumier annuel d’Ath Yenni en Kabylie, la célébration du centenaire de la naissance de l’écrivain et chercheur Mouloud Mammeri comprend un programme d’activités dans tout le territoire national.

Annoncée dans un communiqué par le Haut commissariat à l’amazighité (HCA), la commémoration du centenaire de Mouloud Mammeri est présentée comme un événement majeur, il consiste en de multiples activités scientifiques et culturelles dans tout le territoire national durant toute l’année 2017.

Organisé par cette institution, en collaboration directe avec les ministères de la Culture et de l’Education nationale, ce centenaire sera également par d’autres institutions de la Culture et de l’Education et par plusieurs associations culturelles également.

Dans ce contexte, il est précisé qu’un comité scientifique de coordination est, d’ores et déjà, mis en place par le Haut commissariat à l’amazighité pour coordonner l’ensemble des activités. Nombre d’universités, celles d’Alger, Médea, Oran et Tizi-Ouzou notamment, se sont proposés pour prendre part à cet événement en organisant plusieurs manifestations culturelles et scientifiques. Pour le HCA, l’organisation d’une telle manifestation d’envergure, n’est que le signe évident de l’aboutissement d’un combat de toute une vie, couronné par la reconnaissance nationale de tamazight et son officialisation récente dans la Constitution.

Rendre hommage au chercheur et auteur Mouloud Mammeri est non seulement un devoir de mémoire et un acte de reconnaissance, mais aussi un moyen indéniable de continuer à œuvrer pour impulser et multiplier les recherches dans les domaines de la langue et de la littérature amazighes, est-il affirmé dans le communiqué.

Le regretté Mouloud Mammeri a beaucoup œuvré pour la préservation et le développement de la langue amazighe dans ses recherches et par ses travaux sur la grammaire, les méthodes d’enseignement de la langue et le dictionnaire dans lequel il a regroupé le vocabulaire des différents dialectes amazighes, il est au jour d’aujourd’hui considéré comme le pionnier de tamazight. Ses travaux scientifiques en matière d’amazighité demeurent incontournables.

Concours

De son côté, la direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou a lancé un concours de la meilleure illustration d’un texte de Mouloud Mammeri, dans le cadre de la commémoration du 28e anniversaire de la disparition de l’écrivain. La chargée à l’animation, Mme Farida Djatit, a expliqué que des élèves des écoles primaires des localités d’Illoula Oumalou, Tadmaït et Timizart sont concernés par cette activité.

Ce concours est organisé en collaboration avec la direction de l’Education dans l’objectif de faire connaître l’œuvre de M. Mammeri aux jeunes générations et les imprégner des monuments de l’identité nationale et de l’histoire de leur pays, rapporte l’Agence presse service d’Algérie.

Les participants ont illustré le texte l’Arbre de mon climat à moi et ont accompagné leur travail d’une présentation de l’auteur. Farida Djatit a précisé que les travaux des écoliers sont exposés au niveau du hall des expositions de la Maison de la Culture qui accueille les festivités commémoratives de la disparition du défunt.

En s’inscrivant dans le même cadre, des étudiants du département de langue et littérature française ont rendu ce lundi un hommage à Mouloud Mammeri, ils ont proposé un récital de recueils des romans La Colline oubliée et la Traversée et leur traduction en langue amazighe.

Un travail encadré par Malika Fatima Boukhelou, une enseignante au département de la langue française qui a accordé une dimension artistique au travail de ce groupe d’étudiants composé d’une dizaine de membres en introduisant des dialogues, du chant et de la poésie.

Dans la journée de ce dimanche une table ronde sur L’apport de Mouloud Mammeri à la connaissance de tamazight sera animée par des universitaires au niveau de la bibliothèque principale de lecture publique de Tizi Ouzou.

Pour la doyenne de la faculté des lettres et des langues de l’université de Tizi Ouzou a indiqué, les universitaires ont la charge de perpétuer l’œuvre de cet écrivain, chercheur, anthropologue et linguiste à travers leurs travaux de recherche, d’analyse et de critique de l’héritage inépuisable qu’il a légué.

Le nommé Amusnaw en quelques dates
28 décembre 1917 : naissance à Taourirt Mimoun dans la commune de Beni Yenni en Kabylie. 
26 février 1989 : décès après un accident de voiture, près de Aïn-Defla à son retour d’un colloque d’Oujda au Maroc sur l’amazighité.
1932 : Etudes au Lycée Bugeaud (actuel Lycée Emir Abdelkader, à Bab-El-Oued, Alger). 1940 : Etudes à la Faculté des Lettres d’Alger. 
1945 : concours de professorat de Lettres à Paris.
1952 : Publication de La Colline oubliée, son premier roman. 
1965 : Président de l’Union des écrivains algériens.
1968-1972 : Enseignant de la langue amazighe à l’université dans le cadre de la section d’ethnologie, la chaire de berbère étant supprimée en 1962. 
1969 : Publication des textes recueillis du poète Si Mohand.
1969- 1980 : Centre de recherches anthropologiques, préhistoriques et ethnographiques d’Alger (CRAPE).
1980 : le 11 mars, interdiction de sa conférence à Tizi Ouzou sur la poésie kabyle ancienne. Elle est à l’origine des événements du Printemps berbère.
Travaux en grammaire et linguistique
Tajerrumt n tmazigt (tantala taqbaylit), Paris, Maspero, 1976.
Précis de grammaire berbère, Paris, Awal, 1988.
Lexique français-touareg, en collaboration avec J.M. Cortade, Paris, Arts et métiers graphiques, 1967.
Amawal tamazigt-français et français-tamazigt, Imedyazen, Paris, 1980.
Awal, cahiers d’études berbères, sous la direction de M. Mammeri, 1985-1989, Paris, Awal.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter