Nationale

#TITRE

332

CRA : L’Algérie a sauvé 6 000 mineurs nigériens des réseaux de mendicité

28 août 2018 | 07:06
Sofiane Abi

Contrairement à ce qui a été rapporté, le rapatriement de migrants nigériens d’Algérie a été fait à la demande du gouvernement de ce pays. C’est ce qu’a confié la présidente du Croissant-Rouge algérien (CRA), Saïda Benhabylès.
« Des réseaux de mendicité exploitaient des mineurs nigériens et c’est la raison pour laquelle le gouvernement du Niger nous a demandé le rapatriement de ses ressortissants en Algérie », dit-elle. « Nous avons sauvé 6 000 mineurs nigériens non accompagnés des réseaux de mendicité en les rapatriant au Niger », dit la présidente du CRA. Ces enfants n’étaient pas scolarisés et étaient exploités par des réseaux de mendicité. Le gouvernement du Niger nous a sollicités pour leur rapatriement et c’est ce que nous avons fait, dit-elle. Elle note que l’Algérie a déployé d’importants moyens pour leur rapatriement dans des conditions dignes. Il s’agit de bus climatisés et chaque personne bénéficiait d’un bagage pour son rapatriement, avec les moyens de subsistance pendant le trajet, note la présidente du CRA. « Le Croissant-Rouge algérien est le bras droit humanitaire de l’Algérie et a toujours soutenu les migrants subsahariens qui arrivaient depuis 1984 en Algérie, fuyant la sécheresse », dit-elle. Elle a appelé les organisations internationales et régionales à entreprendre des actions afin d’éviter la tragédie humaine. La présidente du CRA a appelé à sensibiliser les principales organisations humanitaires internationales et régionales d’entreprendre des actions afin d’éviter des tragédies humaines engendrées par des interventions militaires étrangères. Pour Mme Benhabylès, l’intervention militaire entreprise par l’ancien président français Sarkozy en Libye est responsable des tragédies humaines qui ont lieu dans la région. « L’intervention militaire de la France et de l’OTAN, et Bernard-Henri Levy ont imposé la migration aux populations subsahariennes, et l’Algérie, qui connaît les conséquences de l’action militaire dans la région, était contre l’intervention militaire dont on voit les répercussions aujourd’hui », nous dit la présidente du CRA. « Nous ne pouvons pas rester les bras croisés et dans l’expectative face aux drames et aux conséquences des interventions militaires des puissances dans certaines régions. Si nous étions déjà mobilisés et bien organisés, il n’y aurait pas eu aujourd’hui cette crise migratoire que nous n’avons jamais connu auparavant », a tenu à souligner Mme Benhabylès, dénonçant les derniers rapports des ONG traitant de la politique de l’Algérie à l’égard des migrants séjournant sur son territoire. La présidente du CRA a dénoncé les organisations non gouvernementales qui ont accusé l’Algérie de ne pas prendre en charge les migrants. Pour elle, il s’agit des mêmes organisations qui ont mené la campagne de désinformation du « qui-tue-qui ? » pendant les années 1990. Ces ONG, qui dédouanaient les terroristes de leurs crimes, se mettent aujourd’hui dans l’accusation de l’Algérie pour ce qui est des populations subsahariennes qui ont fui leur pays. L’Algérie a toujours soutenu les mouvements de libération dans le monde, dont la lutte du peuple sud-africain contre le racisme, elle a soutenu Nelson Mandela et ne peut pas être raciste, dit-elle. On nous accuse, à tort, d’avoir rapatrié malgré eux des ressortissants nigériens, alors que c’est le gouvernement du Niger qui nous a demandé leur rapatriement depuis 2014 pour les raisons que j’ai citées, ajoute-t-elle. « L’Algérie est avec les peuples d’Afrique et les peuples opprimés et contre l’intervention militaire, dont celle qui a eu lieu en Libye, et appelle au respect de l’être humain », dit la présidente du CRA.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter