Santé

#TITRE

297

CNAS : la prévalence du tabagisme chez les assurés sociaux est de 27,66%

13 juin 2017 | 19:06
Rédaction JI

La prévalence du tabagisme chez les assurés sociaux est de 27,66% et est « plus élevée » chez les hommes avec 25,8%, révèle une enquête réalisée par la Caisse nationale des assurances sociales (CNAS) en mai dernier, a indiqué à Alger, la directrice de la prévention et des accidents de travail et des maladies professionnelles à la caisse, Fatiha Tiar.

« Sur l’ensemble de la population enquêtée (assurés sociaux), la prévalence actuelle du tabagisme est de 27,66%. Elle est plus élevée chez les hommes avec 25,8% alors que l’usage quotidien du tabac est de 23,5% et celui occasionnel est de 4,1% », a précisé Mme Tiar lors d’une rencontre destinée à rendre publiques les résultats de cette enquête.

La même responsable a précisé que l’étude menée au niveau des agences et structures de paiement de la CNAS a également démontré que la consommation du tabac à fumer (cigarettes) est plus élevée dans le groupe d’âge des 26-35 ans et diminue après l’âge de 35 ans.

Elle a ajouté qu’elle a ciblé un échantillon de plus de 36.000 assurés sociaux, dont des salariés, des retraités, des étudiants et des catégories particulières (titulaires d’une pension d’invalidité et autres, etc).

S’agissant de la répartition des assurés sociaux par catégorie, l’enquête a aussi révélé que le niveau de tabagisme est plus élevé chez les actifs avec 53,7%, suivis par les catégories particulières avec 19,4% puis par les retraités avec 15,8 % et enfin par les étudiants avec 11,1% », a-t-elle ajouté, soulignant que les dépenses moyennes mensuelles en cigarettes est de 5.488 dinars par personne.

Mme Tiar a expliqué que cette enquête, première du genre, vise à évaluer la consommation actuelle, quotidienne ou occasionnelle du tabac, avec ou sans fumée (cigarette ou chique).

A cet effet, le Directeur général de la CNAS, Tidjani Hassan Haddam a annoncé le lancement par cet organisme d’une campagne d’information et de sensibilisation sur les risques du tabagisme et les complications de santé qui y sont, en mettant à la disposition des citoyens des supports d’informations dans ce sens au niveau de toutes les structures de la caisse et auprès des praticiens de santé conventionnés.

Le même responsable a ajouté que cette campagne s’inscrit dans le cadre du plan stratégique de la CNAS 2017-2019, notamment dans son volet relatif à la prévention, ajoutant que la lutte contre le tabagisme constitue pour la caisse « un axe prioritaire » dans la prévention des maladies non transmissibles ainsi que la « »rationalisation » des dépenses pour un système de sécurité sociale « pérenne » et offrant des prestations de qualité.

Il a rappelé, enfin, que le tabac est la cause de quelque 15.000 décès par an en Algérie, ajoutant que 35% des cancers diagnostiqués sont causés par le tabac qui est également la source de maladies cardiovasculaires, respiratoires et infectieuses.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter