Articles similaires

Opinions

#TITRE

221

Brouillage politique

2 septembre 2018 | 12:00
SafiBenaissa Safi Benaissa

Certains cercles politico-médiatiques, par absence de débats politiques contradictoires entre les formations politiques sur les programmes sociales et économiques qu’ils auraient dû engager pour la conquête de l’opinion publique veulent meubler cet espace en simulant un fractionnement de l’alliance présidentielle . Comment ? Par un simulacre de divergences des partis au pouvoir qui mènent justement une offensive pour la reconduction de M. Abdelaziz Bouteflika à la tête de la présidence de la République pour un cinquième mandat qui assurerait la continuité et le parachèvement de son programme.
Le FLN, parti majoritaire se veut être le leader d’une exigence citoyenne a mobilisé ses militants et sympathisants pour soutenir la stratégie socio-économique du Président jusqu’à sa concrétisation. Il accentue son avantage en revendiquant l’appartenance à la souche matricielle du FLN de M. Abdelaziz Bouteflika ainsi qu’à son adoubement à la présidence d’honneur de cette formation politique, dont l’histoire se confond avec celle du mouvement national mué en révolution qui a libéré la nation.
Il est dans son rôle de parti majoritaire, d’être en pôle d’attraction de la scène politique. Le RND devenue deuxième formation politique, doit cette position à l’union des forces politiques et patriotiques qui ont participé à faire barrage à la horde d’intégriste qui menaçait de désintégrer l’Algérie. Il a pu fédérer un large pan de la société algérienne par sa détermination à lui redonner espoir par son rejet et son combat contre l’instauration d’un projet de société étranger à la culture et aux traditions de la nation algérienne.
Par la suite et à l’annonce de la candidature de M. Abdelaziz Bouteflika à la présidence de la République avec comme programme la réconciliation nationale, la réconciliation de l’Algérien avec lui-même avec son identité culturelle ancestrale, le RND a adhéré à cette nouvelle politique par son soutien au candidat Bouteflika.
D’autres partis ont émergé dans le sillage de cette nouvelle dynamique insufflée par le programme présidentiel pour la reconstruction politico-culturelle et socio-économique, tels que le MPA de Amara Benyounes ou TAJ de Amar Ghoul.
On reproche à ces partis d’avoir une stratégie commune et d’élaborer un même discours et de se déchirer en présentant une alliance en décomposition.
Cette alliance est une association de ces partis pour réaliser le programme présidentiel qui constitue un objectif commun pour lequel ils se sont liés et qu’ils s’engagent à réaliser.
Ces forces politiques au sein desquels on croit ou veut faire croire qu’existerait des ambitions politiques autres que celle d’un franc soutien politique au 5ème mandat ne sont ni des aventuristes ni des va-t-en-guerre.
Elles ont adhéré à un projet de solidarité nationale dont l’objectif est la modernisation de la société algérienne par l’extension et l’intensification de l’activité agricole dans l’objectif de l’autosuffisance alimentaire et l’exportation à terme de ses produits.
L’industrialisation par l’extraction et la transformation des ressources minière et naturelle, La production des biens matériels domestiques et les biens d’équipement et de production, pour les besoins nationaux et l’exportation dans le cadre des échanges internationaux.
La réalisation d’infrastructures qui constituent les conditions d’implantation de structures économiques et les moyens de communication et de connexion entre elles et les agents économiques qui permettent l’approvisionnement et les échanges entre l’ensemble de ces intervenant.
C’est cette triptyque socio-économique constituant l’ossature et la stratégie du programme présidentiel qui se donne comme objectif de rejoindre les pays émergents. Elle fait paniquer une opposition qui veut casser cette démarche en tentant de susciter des hostilités à son égard.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter