Sports

#TITRE

360

Boxe algérienne : renouer avec le podium olympique

5 août 2016 | 19:02
Rédaction JI

La boxe algérienne, sevrée de médailles lors des deux dernières éditions des Jeux Olympiques à Pékin et Londres, ambitionne de retrouver le podium olympique à l’occasion des joutes de Rio de Janeiro qui s’ouvrent officiellement vendredi au mythique stade Maracana.

C’est vrai, l’Algérie n’a pas remporté la moindre médaille olympique lors des deux dernières éditions. En 2008 à Pékin, Benchabla et Chadi avaient terminé à la cinquième place et en 2012 à Londres, Ouadahi et Benchabla ont raté d’un cheveu le podium. Sincèrement, ils méritaient amplement une médaille n’était-ce les erreurs de l’arbitrage.

J’espère que ces troisièmes Olympiades seront couronnées d’une médaille, surtout pour Benchabla et Chadi », a déclaré le Directeur technique national (DTN), Mourad Meziane, à l’envoyé spécial de l’APS à Rio de Janeiro.

Les huit boxeurs algériens qualifiés, conduits par le capitaine de l’équipe Chadi Abdelkader, sont bien décidés à mettre fin à plusieurs années de disette olympique.

Selon Mourad Meziane, cette génération de boxeurs, à l’instar de Benchabla Abdelhafidh et Abdelkader Chadi, qui en sont à leurs troisièmes jeux olympiques de suite, mérite amplement d’être récompensée par une médaille olympique.

L’objectif de la fédération, de la DTN et de tous les boxeurs, est de retrouver le podium olympique. Nos pugilistes vont faire le maximum pour arracher cette médaille olympique tant attendue parce qu’ils ont travaillé dur et la méritent ».

A Rio de Janeiro, la DTN mise beaucoup sur Mohamed Flissi, 3e au championnat du monde de Doha, Abdelhafidh Benchabla, 5e à Londres et Abdelkader Chadi, 5e à Pékin, pour arracher cette précieuse médaille olympique. Nous misons beaucoup sur le trio expérimenté Flissi-Benchabla-Chadi et à un degré moindre sur les deux nouveaux Hammachi et Keddache, mais ça reste un travail de groupe.

Ils sont déterminés à réussir quelque chose à Rio. Il faut savoir également qu’il y a d’autres paramètres qui entrent en jeu comme le tirage au sort et l’arbitrage qu’on ne peut pas maîtriser », a-t-il précisé.

Pour Mourad Meziane, le groupe est bien soudé même si c’est un sport individuel. « Tout le groupe travaille pour un seul objectif, celui d’arracher une médaille. Il existe une réelle complicité entre les boxeurs et tous tirent dans la même direction, s’est-il félicité. Certes, il y a une grosse pression notamment sur Flissi, mais elle est partagée par tous et le mental est solide ».

Les boxeurs algériens vont miser beaucoup sur leur expérience pour faire la différance face aux meilleurs pugilistes mondiaux. « C’est une expérience non-négligeable qui va leur servir à Rio. Ils sont concentrés sur l’objectif ».

Les boxeurs algériens qui ont rejoint le village olympique lundi soir après un ultime stage au Colorado (USA), peaufinent leur préparation. « Nous allons axer nos efforts sur le travail technico-tactique sans oublier le mental qui est très important dans les grands rendez-vous sportifs », a-t-il dit.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter