Nationale

#TITRE

365

Bouteflika appelle à une mise en œuvre souveraine des réformes

5 juillet 2017 | 22:49
T. R.


Le président de la République Abdelaziz Bouteflika a appelé
à une mise en œuvre souveraine des réformes économiques,
tout en relevant que le pays est confronté à un sévère recul
de ses revenus extérieurs et à une dégradation de sa balance
des paiements extérieurs.


« Dans le domaine économique, notre pays est confronté à un sévère recul de ses revenus extérieurs et à une dégradation de sa balance des paiements extérieurs, même s’il garde encore intacte sa souveraineté de décision économique et sociale grâce aux réserves de change accumulées mais qui s’érodent déjà », a affirmé le chef de l’Etat dans son message à la Nation à l’occasion du 55e anniversaire de la fête nationale de l’indépendance et de la jeunesse.


« Devant cette situation qui interpelle chacun de nous, et en cette occasion commémorative de nos lourds sacrifices pour le recouvrement de notre indépendance, je renouvelle mon appel à notre vaillant peuple à s’atteler davantage à l’effort et à mettre en œuvre souverainement les réformes économiques nécessaires », a-t-il souligné, ajoutant que l’Algérie « ne manque ni de ressources ni d’atouts, loin s’en faut, qu’il s’agisse de l’agriculture, du tourisme, du potentiel industriel ou des ressources énergétiques fossiles et renouvelables ». 


Ces ressources et ces atouts « doivent être valorisés davantage grâce à une réhabilitation de la valeur du travail, à l’amélioration de l’environnement de l’activité économique et à la concrétisation diligente de l’ensemble des réformes. »


A ce propos, il a avancé que le gouvernement « est mobilisé autour de ces différentes tâches requises pour accélérer le développement économique et la diversification de nos exportations », ajoutant qu’il reste que « cet engagement doit être partagé par chacun, dès lors que l’enjeu est notre avenir et le devenir de nos générations montantes ».


Rappelant les réalisations économiques de ces 18 dernières années, il a observé qu’elles ont vu l’économie « connaître une sérieuse progression, illustrée par un produit intérieur brut qui a été multiplié par cinq ».


Cette relance économique, appuyée par l’intervention sociale de l’Etat, a permis la création de millions d’emplois de diverses natures, divisant ainsi par trois le fardeau du chômage qui atteignait 30% au début de ce siècle, a-t-il ajouté.


Durant la même période, la population a bénéficié de plus de 3,5 millions de logements livrés, ce qui a largement satisfait la demande, alors que près d’un million d’autres unités sont en cours de réalisation, a-t-il précisé. Cependant, a-t-il poursuivi, c’est toute cette dynamique de progrès substantiels et accélérés « qui est contrariée, depuis trois années, par les effets de la crise économique mondiale et de son impact sur le marché mondial des hydrocarbures ».


Les revenus extérieurs de l’Etat ont été divisés par près de trois entre 2008 et aujourd’hui, provoquant ainsi une forte pression sur la dépense publique, laquelle demeure le moteur essentiel de l’économie nationale et de la modernisation infrastructurelle du pays, a détaillé le président de la République.


Par ailleurs, il a avancé que l’année 2017 connaîtra la mise en place du Conseil supérieur de la jeunesse qui permettra aux représentants des jeunes générations de cristalliser ensemble leur vision sur les différents chantiers ouverts par le pays, et qu’il en sera de même également avec le Conseil national économique et social rénové.


Lutte antiterroriste : hommage à l’ANP et aux autres services de sécurité


 


Le président de la République a rendu un vibrant hommage à l’Armée nationale populaire (ANP) qui a réussi à « prendre largement le dessus », avec le concours des différents services de sécurité, sur les derniers groupuscules terroristes.


« Concernant la préservation de l’intégrité de notre territoire et de la sécurité de nos citoyens et de leurs biens, je voudrais, en votre nom à tous, rendre un vibrant hommage mérité à l’Armée nationale populaire, digne héritière de l’Armée de libération nationale, pour le courage, le professionnalisme et le sens du sacrifice par lesquels elle a réussi à prendre largement le dessus sur les derniers groupuscules terroristes qui sévissent à travers notre vaste pays, avec le concours des différents services de sécurité », a souligné le Président.


A cette occasion, il s’est incliné « à la mémoire de nos enfants, chouhada du devoir national, tombés ces derniers mois, dans les rangs de l’ANP et des services de sécurité, au cours du noble combat qu’ils livrent à l’hydre abjecte du terrorisme ». 


Il a, en outre, salué « les efforts et l’efficacité de nos Forces armées et de nos services de sécurité largement déployés le long de nos frontières pour préserver l’intégrité du territoire de toute tentative d’infiltration criminelle, de quelque nature qu’elle soit, une vigilance qui accompagne les efforts de notre diplomatie pour hâter la restauration de la paix, de l’unité et de la réconciliation au Mali et en Libye, frères et voisins », a-t-il relevé.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter