Articles similaires

Nationale

#TITRE

559

Bouchareb « L’élection présidentielle est notre priorité »

13 janvier 2019 | 22:12
FlnMoad BoucharebFLN Hocine Adryen


Le coordonnateur de l’instance dirigeante du FLN, Moad Bouchareb, a déclaré lors d’un point de presse en marge de la rencontre avec les nouveaux membres du Sénat que « l’élection présidentielle est notre priorité ». Il a annoncé que la date du congrès extraordinaire du parti « sera fixée dans les dix prochain jours au plus tard ». Bouchareb a fait savoir qu’à l’issue de cette échéance, le parti se trouve « dans une situation très confortable » et « s’attelle à la préparation du congrès extraordinaire dont la date sera fixée après une semaine ou dix jours au plus tard. Le parti est en passe de se préparer pour la présidentielle, d’autant qu’il jouit d’une grande expérience dans la gestion des élections et se trouve toujours prêt pour contribuer au succès de cette élection », a-t-il ajouté.


Répondant à une question sur la position du parti envers l’échéance présidentielle du mois d’avril prochain, Bouchareb a indiqué : « Nous avons grand besoin du président de la République Abdelaziz Bouteflika et le FLN soutient la poursuite de la mise en œuvre du programme du chef de l`Etat ».


S’agissant de l’instance exécutive chargée de la préparation du congrès extraordinaire du parti en coordination avec la direction politique actuelle, Bouchareb a indiqué que « le nombre des membres de cette instance variera entre 30 et 50. Le plus important c’est leur valeur dans l’encadrement des militants et non dans leur nombre », a-t-il ajouté. Bouchareb a dénoncé dans la foulée ceux qui tentent de faire obstacle au retour du FLN, surtout après le fameux faux communiqué attribué à Bouchareb posté sur le site du parti : « Dorénavant, le FLN s’appuiera sur les militants qui croient en les principes du parti et respectent les décisions de sa direction politique », a-t-il dit.


Le responsable de l’instance de coordination du parti FLN, Bouchareb, a conforté l’hypothèse d’un cinquième mandat pour Abdelaziz Bouteflika. A l’occasion d’une rencontre avec les nouveaux sénateurs élus de son parti, Bouchareb s’en est pris aux détracteurs du chef de l’Etat. « Il y a des parties qui refusent de reconnaître tout ce qu’a apporté le président Bouteflika au pays », a-t-il en effet lancé. Et d’ajouter : « Beaucoup parlent et ne savent pas de quoi ils parlent ; leurs cœurs sont comme des pierres, voire plus durs que les pierres », a-t-il affirmé. Bouchareb, qui a proclamé que le FLN « est le protecteur du pays », a également déclaré que son parti se mettra en travers de la route de ceux « qui veulent la destruction de l’Algérie. Celui qui veut la démocratie, nous allons l’accompagner et celui qui veut la destruction de l’Algérie nous trouvera en face de lui », a-t-il encore asséné.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter