Regionale

#TITRE

1037

Blida : La rentrée scolaire 2016-2017 en point de mire

6 août 2016 | 19:27
Yazid B.

Les autorités de la wilaya de Blida voulant se mettre à jour pour la prochaine rentrée sociale, un conseil exécutif s’est tenu au siège de la wilaya jeudi dernier.

Présidé par le SG en l’absence de Abdelkader Bouazghi – il est en congé - et secondé par le premier vice-président de l’APW – le président étant également en congé –, le conseil a réuni les chefs de daïra – ainsi que les P/APC.

Plusieurs dossiers ont été inscrits à l’ordre du jour, à l’image de celui de l’AEP, de l’amélioration du service public, de la préparation des saisons d’automne et d’hiver ainsi que de celui de la prochaine rentrée universitaire et scolaire.

Il a également été question de la prime de scolarité de 3 000 DA et du trousseau scolaire octroyés aux enfants nécessiteux ainsi qu’à ceux de familles victimes de terrorisme. Selon le rapport du directeur des équipements publics, il ressort que pour l’année scolaire 2016-2017, la wilaya de Blida sera dotée de trois lycées, à Mouzaïa, Larbâa et le lycée El-Feth de Blida, et ce après sa restauration. Pour le cycle moyen, ce sont deux nouvelles classes du CEM Senhadji qui seront réceptionnées.

Concernant les écoles primaires, la gestion revient aux APC. Malheureusement, certains présidents d’APC étaient absents à cette réunion, tel que celui du chef-lieu de la wilaya où un immense problème se pose pourtant pour l’inauguration et la réception d’une école primaire située dans le quartier populaire de Ben Achour.

Selon les déclarations du représentant de la direction de l’éducation – la directrice de cette institution ne participe pratiquement jamais à ce genre de réunion et délègue souvent le responsable des équipements pour la remplacer –, ladite école primaire a été construite dans un espace concave, ce qui fait que l’accès à cet établissement reste impossible. 

De ce fait, il est urgent de trouver une solution pour que les enfants puissent rejoindre leur école. En l’absence du P/APC de Blida, le secrétaire général de la wilaya a haussé le ton en déclarant : « Tout doit être prêt pour la prochaine rentrée scolaire. Toutes les infrastructures doivent être réceptionnées au plus tard le 31 août ». Un message adressé aussi bien aux concernés présents à cette réunion qu’aux absents.

Toujours concernant l’école de Ben Achour, un mur de soutènement doit être érigé avant les grandes pluies. S’agissant de la prime de 3 000 DA, plusieurs daïras n’ont pas encore finalisé cette opération et la faute incombe, comme l’a souligné l’un des chefs de daïra aux intendants des établissements scolaires qui sont partis en congé sans avoir dressé de liste définitive. Aussi, il faudra attendre la rentrée scolaire pour que le travail soit finalisé.

D’autres APC sont également très en retard. A titre d’exemple, la commune de Oued Djir qui n’est qu’à 2% dans l’avancement de cette opération. Du pain sur la planche l’attend donc à la rentrée. Pour le trousseau scolaire, le président de la commission des finances de l’APW a rappelé que son assemblée a débloqué une enveloppe de 16 millions de dinars pour cette opération. Néanmoins, il reste les 5 milliards de centimes avec lesquels doivent contribuer les APC.

Plusieurs d’entre elles n’ont d’ailleurs pas encore versé leur quote-part. D’ici la prochaine rentrée scolaire, tout le monde doit se mettre sérieusement au travail si l’on espère une rentrée calme et en toute quiétude. C’est là le message qu’a voulu transmettre le président de la commission des finances. 

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter