Nationale

#TITRE

469

Benhamadi incrimine la presse

22 mars 2017 | 21:12
Hocine Adryen

Le FLN, gêné aux entournures par les affaires de pots-de-vin ayant entaché l’opération de confection des listes des candidats aux élections législatives du 4 mai prochain et par la médiatisation qui en est faite, est sorti de ses gonds pour accuser certaines parties, qu’il ne cite pas, de vouloir affaiblir sa position en perspective de ces élections.

Le FLN de Djamal Ould Abbès vit-il sa première crise post-Saâdani ? Attaqué de toutes parts, l’ex-parti unique rompt le silence et décide de passer à l’offensive.

Après les déclarations du SG du parti Djamel Ould-Abbès, pointant du doigt des « forces occultes » qui ciblent l’Algérie à travers des manœuvres déstabilisatrices du FLN, c’est au tour du conseiller du SG Moussa Benhamadi, en charge de la communication et des nouvelles technologies de l’information, de s’interroger sur le but recherché par ceux qui tentent par tous les moyens de « créer des tensions et des dissensions » au sein du parti.

Dans une tribune publiée avant-hier sur le site officiel du parti, l’ancien ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication ne semble pas digérer ces attaques récurrentes et accuse la presse de vouloir en faire une fixation.

« Si les conflits et les luttes au sein des partis politiques sont normaux et naturels dans le monde entier, la tournure donnée aux événements qu’a connu le FLN et leur amplification soulèvent des interrogations sur leurs auteurs », écrit Moussa Benhamadi, qui critique dans ce sillage le traitement médiatique.

Pour lui, les « affaires » étalées dans les colonnes de la presse nationale ne sont que des « accusations » sur lesquelles les enquêtes judiciaires n’ont pas encore tranché.

« Il faut faire la différence entre ce parti qui, depuis son existence, a toujours ouvert ses portes à tous les Algériens sans exclusion aucune et ceux qui ont commis des erreurs qu’on colle aujourd’hui à ce parti qui représente le courant nationaliste et les masses populaires à travers sa présence sur l’ensemble du territoire national », soutient Moussa Benhamadi.

Cette sortie intervient au lendemain de l’appel lancé par un groupe de militants et membres du comité central exigeant la destitution du SG du parti. Ce dernier a indiqué, lors de la rencontre lundi dernier avec l’ambassadeur d’Allemagne, que son parti avait renouvelé sa confiance à 74 députés sortants sur 217 et choisi 37 secrétaires de mouhafadha sur 41, et six membres du bureau politique sur les 15 qui le composent.

A une question sur l’avenir des candidats du parti qui se sont portés sur les listes d’autres partis, il a souligné que toutes les personnes dont les dossiers de candidature ont été rejetés et qui se sont inscrites sur les listes d’un autre parti seront exclues du parti définitivement, précisant que des modifications ont été opérées légalement sur certaines listes du parti à l’issue du rejet de certains noms par la commission nationale.

Enfin le cas de la députée de la wilaya de Boumerdès et membre du bureau politique du parti en charge de la condition féminine, Salima Othmani, a été tranché hier. Le SG du FLN a pris la décision, à l’issue de la réunion du BP, de la démettre de toutes ses fonctions et de soumettre cette décision au conseil de discipline pour son éventuelle exclusion du parti.

La députée est accusée de corruption, car elle est soupçonnée d’avoir reçu une somme d’argent contre une promesse de réélection faite à un député sortant de Constantine, Nourredine Kehal. Saliha Othmani a été interpellée par les services de sécurité dans son domicile à Bab Ezzouar en possession d’une importante somme d’argent. Enfin le chef de cabinet du SG, Saâdeddine Fodhil, a été limogé. Pour rappel, il avait été nommé chef de cabinet par l’ex-SG, Amar Saâdani.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter