Nationale

#TITRE

317

Benhabyles assure l’aide permanente de l’Algérie aux réfugiés africains

28 juin 2017 | 21:35
F.N.

La présidente du Croissant-Rouge algérien (CRA), Saïda Benhabyles, a affirmé que l’Algérie ne renoncera jamais à aider les réfugiés africains qui se trouvent sur son sol, en raison de la situation dramatique et des conditions sociales difficiles qui prévalent dans leur pays.

« L’Algérie est attachée à ses valeurs humanitaires et solidaires inspirées des principes de l’Islam et son authenticité fondée sur les principes de solidarité », a déclaré Benhabyles à la presse à l’issue de sa visite lundi, deuxième jour de l’Aïd, au lieu de regroupement des ressortissants africains dans la localité d’Oued El Kerma, dans la banlieue d’Alger.

« Nous continuons à apporter le soutien et les aides à tous les réfugiés africains, notamment ceux qui se trouvent au sein de ce lieu de regroupement dont le nombre dépasse 1 600 personnes », a-t-elle déclaré. En réponse aux critiques faites à l’Algérie par certaines parties concernant la situation des réfugiés, la présidente du CRA a affirmé que ce sont des propos infondés.

« Ceux qui critiquent ignorent notre culture, nos us et valeurs humaines inspirés de l’Islam et nos valeurs d’authenticité fondées sur les principes de solidarité, d’entraide et de fraternité », a-t-elle répliqué. Dans le même contexte, Benhabyles a ajouté que cette visite « s’inscrit dans le cadre du raffermissement de l’action humanitaire.

C’est aussi l’occasion pour partager avec ces familles africaines, dont la majorité sont du Niger, la joie de l’Aïd El Fitr et réaffirmer l’intérêt de l’Algérie à aider ces réfugiés qui ont fui leur pays en raison de la situation dramatique qui y prévaut ».

Concernant la récente décision du gouvernement d’élaborer un fichier de ces réfugiés et de codifier les aides qui leur sont destinées, Benhabyles s’est félicitée de cette mesure qui met en exergue « les efforts déployés par l’Algérie pour alléger les souffrances de ces derniers ».

La préparation en cours d’un fichier national pour recenser le nombre de migrants africains et évaluer leur situation a été annoncée depuis quelques jours par le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, qui avait assuré l’accueil cordial de l’Algérie aux réfugiés de différentes nationalités africaines, ainsi que leur prise en charge dans le respect des droits humains et des chartes internationales dans le domaine.

Selon les statistiques du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), annoncées lors de la Journée mondiale des réfugiés le 10 juin dernier, l’Algérie compte environ 97 000 réfugiés, dont 90 000 Sahraouis, 4 060 Palestiniens et 20 000 Syriens.

Les statistiques officielles des autorités locales, quant à elles, avancent un chiffre de 16 500 réfugiés sahraouis installés dans les camps de Tindouf, 40 000 Syriens qui ont bénéficié de facilités de séjour sur le territoire algérien et plus de 4 000 Palestiniens vivant en Algérie.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter