Articles similaires

Nationale

#TITRE

278

Benghabrit salue le retour des enseignants à leurs classes

17 février 2018 | 18:39

La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghabrit a salué aujord’hui le retour des "centaines" d’enseignants "quotidiennement" à leurs classes, le qualifiant de signe d’un "sens des responsabilités" et du "respect des lois de la République".

"Depuis le verdict prononcé par la justice algérienne et les explications apportées par les cadres et personnels du secteur de l’éducation sur la nature et les motivations réelles des arrêts des cours, devenus récurrents dans un des cycles d’enseignements, des centaines d’enseignants regagnent quotidiennement leurs classes pour retrouver leurs élèves", indique un communiqué du ministère, précisant que la ministre de l’Education nationale a tenu à saluer ce retour le qualifiant de "signe d’un sens des responsabilités et du respect des lois de la République dont font partie les décisions de la justice algérienne".

Le ministère assure, à ce propos, qu’il demeure "confiant quant au dévouement et à l’engagement des enseignants pour rattraper le retard enregistré dans la progression du programme", rappelant que "toutes les dispositions ont été prises" pour que les élèves "pénalisés" soient pris en charge dans les "meilleures conditions possibles, tant sur le plan pédagogique qu’organisationnel et humain".

Interpellant la société dans toute sa composante pour "protéger l’école" et en faire un espace apaisé, favorable aux enseignements, la ministre a également remercié "vivement" les personnalités politiques, parlementaires et acteurs de la société civile qui ont exprimé leur solidarité avec la communauté éducative, ajoute le communiqué.

"C’est dans un esprit ouvert vers le dialogue et la concertation sans exclusive qu’elles ont été reçues, avec le besoin, pour notre secteur, d’être à l’écoute de toutes les bonnes volontés", fait remarquer le ministère, rappelant aussi que "certains se sont proposés en médiateurs pour que cesse la déstabilisation chronique d’un secteur aussi sensible et stratégique".

"Il est bon de rappeler que jamais les portes du dialogue n’ont été fermées aux partenaires sociaux ayant le sens de la mesure et respectueux des dispositions de la loi régissant les relations de travail et des décisions de justice", affirme le ministère lequel assure que le dialogue a "toujours" été mis en exergue dans ses déclarations à tous ses partenaires et interlocuteurs, insistant sur le fait que "la chose jugée ne pouvait faire œuvre de médiation".

"Jamais, le dialogue n’a été refusé à un partenaire social soucieux de l’intérêt général et de la morale de l’Etat en respectant les lois de la République", rappelle le ministère de l’Education nationale.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter