Articles similaires

Sports

#TITRE

974

Belmadi, averti, justifie ses choix

12 novembre 2019 | 21:00
Belmadi s.s


Une fois de plus, le coach national Djamel Belmadi s’est montrés très serein lors de la conférence de presse tenue ce mardi au centre de Sidi Moussa pour justifier ses choix concernant la liste établie en prévision des deux prochains matchs officiels de la sélection nationale face à la Zambie et le Botswana, comptant pour les éliminatoires de la CAN 2021. Belmadi, avant de parler des absents et des nouveaux capés, a d’abord tenu à rappeler que la Zambie qui a le tenu faut-il le rappeler a fait beaucoup de mal à la sélection nationale dans un passé récent, soit en 2017 lorsqu’elle a réussi à lui prendre les six points lors des éliminatoires de la coupe du monde. Le conférencier dira à ce propos : « La Zambie n’est pas seulement redoutable sur le papier mais aussi par rapport aux résultats de 2017. Nous sommes avertis, c’est une équipe qui nous a fait mal en prenant les six points lors des qualifications au Mondial. Nous sommes condamnés à prendre les trois points. Ces qualifications, on les prendra match après match. Je tiens à rappeler que cette sélection nous a fait du mal et j’ai toujours en tête les déclarations de Kalaba.


Ça suffira pour nous motiver », ajoute-t-il. Après quoi, l’artisan du sacre africain en Egypte a commencé par justifier ses choix, à commencer par la non-convocation du meneur de jeu Yacine Brahimi pour ces deux prochains matchs de l’Algérie contre la Zambie et le Botswana. Il dira que cela est tout simplement due à des « raisons familiales. Brahimi est très en forme en ce moment. Il a montré de belles choses aussi bien avec l’EN qu’avec son club, et il méritait donc d’être dans le groupe pour ces deux matchs contre la Zambie et le Botswana. Mais au dernier moment, il a eu un empêchement familial et c’est ce qui explique le fait qu’il soit finalement absent ». Le coach de la sélection nationale, Djamel Belmadi, est revenu également sur la situation de son capitaine, Riyad Mahrez, avec son club Manchester City. Riyad, est un joueur talentueux qui aimerait jouer tous les matchs notamment dans une équipe comme City, laquelle dispose de la possession, ce qui peut lui permettre de réaliser ses ambitions élevées. Je ne veux pas tirer sur son entraîneur en club, je n’ai pas pour objectif de le mettre en difficulté avec son club.


Sur un match comme Liverpool, je pense qu’il aurait pu avoir la possibilité de rentrer pour changer le cours du match. Malgré sa situation, Riyad a autant, voire plus, de temps de jeu que ses partenaires en sélection. Le fait de ne pas le voir jouer tous les matchs ne me dérange pas en tant que sélectionneur. Je suis sûr que l’on verra un bon Riyad Mahrez face à la Zambie ». Interrogé sur la relève au poste du gardien de l’équipe nationale, Djamel Belmadi a été clair dans sa réponse : « Rais M’Bolhi est le numéro un et personne n’arrive à le détrôner. Pour l’heure ». Il n’y a pas de successeur de Rais pour l’heure ». « Les blessures et les absences de dernière minute ont fait que nous avons pu donner une chance à de nouveaux joueurs, a toutefois positivé Belmadi, en faisant allusion aux jeunes Maxime Spano-Rahou, Réda Halaïmia, et Adam Zorgane .


« Cela fait un bon moment que je suis le parcours de ces joueurs en club. Ils ont tous montré de belles choses et puisque l’occasion se présente, nous avons décidé de leur adresser cette convocation », a-t-il ajouté ». Le sélectionneur national n’a pas tari d’éloges, particulièrement sur le jeune meneur de jeu du Paradou AC, Adam Zorgane, qu’il a qualifié de « très intelligent ». Concernant Spano-Rahou et Halaïmia, Belmadi a rappelé que le départ en retraite de Rafik Halliche a laissé un grand vide en défense, particulièrement au niveau de la charnière centrale, d’où la nécessité de prospecter dans ce sens et de ratisser large avec l’espoir de trouver l’oiseau rare. Belmadi s’est réjoui également du retour de l’attaquant Hillel El-


 


Arabi Soudani, qui n’était pas évident selon lui, considérant qu’il est très difficile pour un joueur trentenaire de retrouver son meilleur niveau après une blessure grave. Sur le rappel du jeune Haris Belkebla, le coach a dit que ce joueur a payé sa faute et que la page est tournée. Belmadi a conclu en rappelant que les portes de l’EN sont ouvertes aux plus méritants et que tous les joueurs doivent confirmer pour espérer garder leurs places.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter