Nationale

#TITRE

248

Béjaïa : Plus de 1 000 commerçants réquisitionnés

7 septembre 2016 | 19:21
N. Bensalem

La direction du commerce de Béjaïa a réquisitionné 1 077 commerçants et vendeurs de denrées alimentaires de première nécessité en prévision de l’Aïd-el-Adha, les 12 et 13 du mois en cours, a-t-on appris hier.

Ces derniers sont tenus d’assurer des programmes durant quatre jours, soit les deux premiers jours de l’Aïd et les deux jours suivants.

Cette mesure a été prise par la direction du commerce et par arrêté du wali daté du 16 août dernier. Son but est d’éviter toute perturbation dans l’approvisionnement des citoyens en produits alimentaires de base, notamment le pain, le lait, la viande, les fruits et légumes... durant cette fête religieuses.

Des commerces multiples ont été réquisitionnés : des boucheries (148), mais aussi des boulangeries (90) , des magasins d’alimentation générale et supérettes (283), des unités de production d’eau minérale, des unités de transformation de lait (06 unités au total) et leurs distributeurs, des unités de boissons gazeuses, des magasins de prestations de service, des restaurants et fast-foods, des minoteries (semoulerie et farine), etc.

Le choix des commerçants a été réparti sur les 52 communes de la wilaya. Ils sont strictement tenus d’assurer une permanence pendant les deux jours de l’Aïd-el-Adha et les deux jours suivant cette fête sous peine de sanctions sévères selon la réglementation en vigueur.

La direction du commerce a élaboré un programme de permanence pour les quatre jours. Les commerçants réquisitionnés ont été destinataires d’une notification et ils ont été avertis des sanctions encourues en cas d’insubordination, à savoir un mois de fermeture administrative et une amende financière qui sera fixée par le juge, conformément à la loi 13-06, modifiant et complétant la loi 04/08, qui fixe les conditions d’exercice des activités commerciales. Pour rappel, l’amende financière va de 30 000 à 200 000 DA.

Pour veiller à l’application du programme des réquisitions, la direction a constitué des brigades et mobilisé son personnel.
Pas moins de 98 agents seront sur le terrain les jours de l’Aïd pour contrôler, surveiller et suivre l’application des dispositions prises, et ce à travers les 52 communes de la wilaya.

Par ailleurs, la direction des services agricoles de la wilaya, à travers l’inspection vétérinaire, a désigné 67 points de vente de moutons la semaine passée à travers les quatre coins de la wilaya pour la vente et l’achat d’ovins en prévision de la fête de l’Aïd-el-Adha.

Ces enclos, on les retrouve dans la majorité des municipalités de la wilaya, au niveau notamment des marchés hebdomadaires à Akbou, Béjaïa, Kherrata, Tazmalt, Sidi Aïch, Amizour, Tichy, El-Kseur, etc. En ces lieux, la vente du cheptel ovin est autorisée en vertu d’un arrêté du wali de Béjaïa.
Le but de cet arrêté vise à réguler le marché à bestiaux et, éventuellement, le contrôle des ovins par les vétérinaires afin de préserver la santé du consommateur.

Les sites réglementés ont été recommandés à la direction des services agricoles de wilaya par les APC et par des vétérinaires. Dans la commune de Béjaïa, l’APC a désigné un lieu spécial pour la vente d’ovins. Ce dernier est situé sur l’ancien site de l’entreprise Sider, soit face à l’hôtel Tiziri. Ce marché à bestiaux est contrôlé par des vétérinaires et par la police.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter