Nationale

#TITRE

529

Ban ki-moon, IBK et l’UE saluent le rôle de l’Algérie

21 juin 2016 | 18:26
M. B.

Le secrétaire général de l’ONU, Ban ki-moon, a salué l’Algérie pour son rôle de chef de file de la médiation internationale dans les négociations inter-maliennes, en l’encourageant à poursuivre ses efforts pour le rétablissement de la paix dans ce pays.

« Le secrétaire général félicite les membres de la médiation internationale, en particulier l’Algérie en tant que présidente du comité du suivi de l’accord, pour leur soutien à la paix au Mali. Il les encourage à rester fermes dans leurs efforts », a déclaré le porte parole du chef de l’ONU, Stéphane Dujarric à l’occasion du premier anniversaire de la mise en œuvre de l’accord.

Le chef de l’ONU s’est félicité, par ailleurs, « de l’engagement renouvelé du gouvernement malien en faveur de la paix, exprimé par le Président Ibrahim Boubakar Keita », en notant avec satisfaction la nomination de Mahamadou Diagouraga comme haut représentant du chef de l’Etat pour la mise en œuvre de l’accord.
Le SG de l’ONU a appelé les parties signataires à la mise en œuvre rapide et complète de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali tout « en gardant à l’esprit les nombreux défis qui les attendent ».

Le secrétaire général de l’ONU a réitéré à ce titre le plein soutien de l’ONU à l’accord de paix issu du processus d’Alger en soutenant que le renforcement de la mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali devrait permettre à la Minusma de soutenir efficacement le gouvernement du Mali dans l’instauration d’une paix durable dans le pays.

Le président Ibrahim Boubakar Keïta a affirmé que le constat établi après une année de mise en œuvre de l’accord était positif en saluant le rôle de l’Algérie dans la conduite du processus de paix. « C’est un constat positif que nous avons fait et nous avons loué le rôle de l’Algérie en tant que chef de file », a déclaré à la presse le Président malien, à l’issue de l’audience accordée au chef de la diplomatie algérienne, Ramtane Lamamra.

L’Union européenne (UE) a également salué le rôle « décisif »joué par l’Algérie à la tête de l’équipe de médiation internationale, pour la conclusion de l’accord de paix et de réconciliation au Mali et sa mise en application effective. « L’UE salue le rôle décisif joué par l’Algérie dans le processus de paix au Mali », ont souligné les ministres des Affaires étrangères des 28 Etats membres de l’Union dans leurs conclusions sur le Sahel adoptées à l’issue de leur Conseil tenu au Luxembourg.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter