Nationale

#TITRE

537

Baccalauréat 2016 : Un taux de réussite de près de 50%

12 juillet 2016 | 19:43
Lynda Louifi

Le taux de réussite au baccalauréat 2016 a atteint 49,79%, a annoncé, hier, la ministre de l’Éducation nationale, Nouria Benghebrit. 

Fin du cauchemar pour les candidats au baccalauréat. Après quelques jours d’attente, les résultats complets des épreuves du bac 2016 ont été publiés, hier soir, à partir de 20 heures, sur le site web de l’Office national des examens et concours (ONEC).

« Le taux de réussite au baccalauréat 2016 est de 49,79% pour les candidats scolarisés et de 33,7% pour les candidats libres », a affirmé Mme Benghebrit, lors de son passage, hier, sur les ondes de la Chaîne III de la Radio algérienne.

Les filières qui ont enregistré les taux de participation les plus élevés sont les mathématiques (63,26%) et lettres et langues (56,09%), a-t-elle précisé. La ministre a relevé que le taux global de réussite au bac 2016 est inférieur à celui de l’année précédente qui était de 51,36%. Elle a expliqué cela par les fuites de sujets diffusés sur les réseaux sociaux, une « action criminelle » qui a déstabilisé les candidats, a-t-elle dit.

D’autre part, la ministre de l’Education, Nouria Benghebrit, a affiché sa satisfaction, par rapport au déroulement de l’année scolaire, en dépit des tentatives de déstabilisation du secteur. « L’année était stable, les programmes respectés, malheureusement on a été victimes d’une action criminelle », a-t-elle déploré. Et d’ajouter : « La famille éducative a réussi à relever le défi, celui d’organiser un baccalauréat partiel en un temps record de 15 jours », s’est-t-elle félicitée. 

Il convient de rappeler que 818 515 candidats ont passé l’examen du baccalauréat session 2016 durant la période allant du 29 mai au 2 juin 2016 dont 549 593 élèves scolarisés et 268 925 candidats libres.

La session 2016 a été marquée par la refonte partielle des épreuves du baccalauréat du 19 au 23 juin, après la fuite des sujets lors de la session de mai. Ainsi, 555 000 candidats ont pris part aux épreuves de cette deuxième session, dont une majorité dans les branches scientifiques.

Une commission mixte pour la réforme du baccalauréat
Après le scénario de fuites des sujets qu’a connu la session 2016 du bac, la ministre de l’Education nationale a pris la décision de procéder à une profonde réforme de cet important examen national.

Le ministère a annoncé la tenue de la réunion de la commission mixte, composée de représentants du ministère de l’Education nationale et de partenaires sociaux. Une rencontre qui sera sanctionnée par un communiqué portant sur la réforme de l’examen du baccalauréat.

Le communiqué sera, par la suite, présenté à l’atelier national consacré à la réforme des épreuves du bac prévu jeudi prochain, où plusieurs propositions sur ce sujet « très délicat » seront avancées dont la nécessité de réduire le nombre de jours d’examen et la manière de valoriser le travail continu des élèves. 

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter