Nationale

#TITRE

457

BAC à Béjaïa : Les premières épreuves "abordables"

20 juin 2018 | 19:42
N.Bensalem

Quelque 17734 candidats dont 9826 filles et 7908 garçon ont subis ce mercredi les premières épreuves de l’examen du baccalauréat dans la wilaya de Béjaïa ceci à l’instar des autres wilayas du pays. Ils étaient 12005 candidats scolarisés dont 7103 filles te 4902 inscrits à cet examen de passage à l’université fin.
Notons que le nombre de candidats libres est de 5723 dont 2723 filles et 3006 filles.
Les candidats ont passé leurs examens dans 58 centres répartis à travers le territoire de la wilaya de Béjaïa. Cet examen se déroulera sur cinq jours, soit du 20 au 25 juin.
Les candidats sont issus de 65 lycées de la wilaya de Béjaïa. « Ils sont 3452 encadreurs réquisitionnés pour surveiller les candidats au Bac », a précisé la direction de l’éducation de la wilaya de Béjaïa dans son communiqué de presse récent.
Par ailleurs, y sont inscrits 05 candidats aux besoins spécifiques », a indiqué encore la même source qui fait observer à ce sujet que ces derniers seront « pris en charge » dans les centres d’examens et « bénéficieront de l’assistance nécessaire en application de la réglementation en vigueur ».
Ils sont 128 candidats détenus à participer à l’examen du bac cette année. Ces candidatas ont passé les épreuves dans les établissements pénitenciers de la wilaya. S’agissant de la restauration est assurée aux candidats par les établissements ou a également assuré la sécurité par une présence policière sans compter aussi la présence de la protection civile et les services de santé. S’agissant du transport, eau, et la logistique nécessaires, ils sont assurés par l’APC qui mobilisera ces moyens en coordination avec les chefs de daïra qui suivent de très près cet examen », nous dit-on. Notons qu’ au sortir des premières épreuves les candidats, dans leur majorité, n’ont pas manqué d’exprimer un grand ouf de soulagement. Selon eux, les premières épreuves dont celles de littérature arabe étaient abordables pour ne pas dire facile ». Le stresse est retombé de plusieurs crans et les candidats jubilaient de joie et s’attendaient encore à ce que les autres épreuves soient abordables. Il faut dire que les candidats redoutaient des épreuves compliquées et difficiles et surtout avec les grèves successifs de enseignants qu‘ils ont traversé durant toute l’année scolaires et le retard accusé dans l’avancement des programmes scolaires. Il semble que du côté du ministère de l’éducation on a bien pris en considération ce facteur dans la préparation des épreuves. Les sujets étaient abordables et les premières épreuves se sont déroulées dans de bonnes conditions. A Amizour 03 candidates étaient absentes sur les 661 candidats inscrits, dont 363 filles et 298 garçons. Deux centres d’examen ont été ouverts à savoir celui de Cheikh Laaziz Belhaddad : 425 (Gestion Economique, Science Expérimentale, Maths) 236 (Philo et Langues). A Akbou les 04 centres d’examen ont accueillis 1899 candidats, CEM Benberkane Youcef 455, Lycée Debih cherif 564, Lycée Hafsa 453, CEM Abane Ramdane 427 Candidats. « Tous les moyens ont été mobilisés pour la réussite des examens », nous dit-on. Notons que le brouillage et les coupures du réseau internet a évité la triche et le copiage aux examens mais a rendu la tâche difficile à la presse. 

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter