Articles similaires

Nationale

#TITRE

642

BAC : Le CLA projette un taux de réussite de 21,18 %

10 juillet 2018 | 04:21
bac2018 Lynda Louifi

Le Conseil des lycées d’Algérie (CLA) prévoit un taux de réussite de 21,18% au baccalauréat à l’échelle nationale, dont les résultats officiels seront publiés le 22 juillet.
Dans un communiqué rendu public, lundi, cette organisation syndicale s’est appuyée sur l’évaluation menée par ses délégués dans cinq centres de correction, et ce au niveau de cinq régions du pays.
L’étude s’est basée sur 500 feuilles d’examens dans chaque centre et chaque matière, tout en tenant en compte la nature des questions des sujets proposés au cours de cette session. Partant de ces constats, le CLA estime que le taux de réussite au baccalauréat, session juin 2018, toutes filières confondues, devrait connaître une « baisse vertigineuse ». 
Selon l’étude du CLA « les résultats de la première et de la deuxième correction des copies du bac font ressortir un taux de réussite de 21,18 % ».
« La filière mathématique viennent en première position contrairement aux filières langue étrangère et technique qui viennent en dernière position », ajoute la même source.
Le taux de réussite le plus élevé a été enregistré dans les matières essentiel (24 %), contrairement aux matières secondaires qui ont connu un taux plus au moins faible (18 %).
Le taux le plus faible a été enregistré par les langues (15 %), les mathématiques (18 %).
Le CLA avait déjà lancé une étude au mois de mai, qui s’est basée sur les résultats obtenus par les candidats pendant les deux premiers trimestres, affirmant que 62 % d’entre eux n’ont pas obtenu la moyenne, soit 10/20.
Ce syndicat s’est appuyé également sur la nature des procédures prises par la tutelle pour l’organisation de cet examen décisif. Selon le porte-parole de ce syndicat, Idir Achour, le CLA a procédé à l’évaluation de la moyenne annuelle des candidats au bac, en s’appuyant également sur les résultats obtenus par l’élève au cours des trois trimestres.
L’étude a relevé un absentéisme significatif chez les candidats, ce qui impactera négativement la stabilité de l’école publique et entraînera une baisse du taux de réussite.
A cet effet, le Syndicat avait demandé aux responsables du secteur de l’éducation de réhabiliter « l’autorité pédagogique » au sein des établissements scolaires en élargissant leurs prérogatives, et ce loin des décisions prises au « niveau central » et qui, à ses yeux, ne prennent pas en considération les spécificités de chaque établissement et de chaque région.
Par ailleurs, il a insisté sur la nécessité de mieux se préparer tant pour les examens officiels que pour les compositions trimestrielles, et ce de sorte à éviter des dépassements qui pourraient éventuellement nuire à la crédibilité des résultats.
Pour rappel, 709 448 candidats passent depuis mercredi dernier les examens du bac dont 40 % sont candidats libres.
Sur 600 000 encadreurs mobilisés pour les examens des trois cycles, 260 000 ont été mobilisés pour cette session au niveau des centres d’examen, de collecte, de codage de copies en anonymat et de correction (18 500 centres).

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter