Articles similaires

Culture

#TITRE

1294

"M", le premier film d’horreur algérien

2 février 2018 | 20:38
film Kamel Cheriti


L’Office national de la culture et de l’information (ONCI) présente Samedi 3 février 2018 à 18 heures à la salle El Mouggar, en avant-première, le long métrage de Omar Zeghad.
Il s’agit d’un évènement culturel peu commun puisque c’est la première fois que les cinéphiles algériens assistent à l’entrée dans notre cinéma du premier film d’horreur, réalisé entièrement par des acteurs et avec des moyens entièrement nationaux.C’est un défi que lance le jeune réalisateur Omar Zeghad en produisant ce film. Il veut montrer qur le génie algérien peut aborder et atteindre tout ce qui se produit dans le monde. Pour lui, il faut être sans complexe dans les progrès et les avancées. Tous ceux qui ont fait changer le monde pour le bien-être de l’humanité n’ont pas deux cerveaux. Ce qu’ils ont réalisé, un produit conçu par l’homme et non par une puissance divine, est aussi à notre portée. Il suffit d’être téméraire, ambitieux, oser, ne jamais baisser les bras devant les entraves et surtout travailler dur.


C’est la cas de Omar Zeghad dans sa spécialité. Il veut sortir de la routine de notre cinéma qui programme des titres à base sociologique ou historique. Amar Zeghad est déjà passé par cette voie en se formant au métier de photographe, puis de réalisateur. Il a acquis et a cumulé les expériences en faisant des films documentaires, des clips, des couvertures filmées de festivals. Omar Zeghad a affirmé ses compétences en tant que réalisateur en contribuant au lancement de deux longs métrages, dont « Cirta nid de l’aigle », sur la ville de Constantine d’où il est originaire. Il entame une étape cruciale dans sa carrière cinématographique en créant sa propre maison de production à Constantine, Constantine production audiovisuelle.
Amar Zeghad, que l’on appelle aussi Omar, ne compte ainsi que sur lui-même. Il est l’exemple réussi d’un entrepreneur intrépide voulant se doter de ses propes moyens de réalisation et de production, évitant les difficultés et les lenteurs de la sous-traitance.
Son film « M » venant à peine d’être terminé sera donc projeté ce soir au Mouggar. C’est une production originale mais respectant à la lettre les techniques universelles et l’esprit de réalisation des films d’horreur. Bien mieux, Amar Zaghad s’inspire de notre patrimoine culturel et de nos traditions ancestrales avec un plus dans cette vision pour Constantine, cela afin de donner à son film une forte coloration de chez nous.
Bien entendu, tous les acteurs, y compris l’auteur du scénario de ce long métrage de 70 minutes, sont algériens. Ce soir, donc, le public algérois est invité à la découverte d’une facette tout à fait inédite de notre cinéma.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter