Culture

#TITRE

362

Aquarelles au Musée Ahmed-Zabana

15 février 2017 | 19:52
R. C


Des enfants pensionnaires du centre anti-cancer Emir-Abdelkader d’El Hassi à Oran ont réalisé quarante dessins et aquarelles, le musée national Ahmed-Zabana d’Oran les a accueillis, ce mardi 14 février, pour leur exposition Dessins de l’espoir.


Dans Dessins de l’espoir, montée à l’issue d’ateliers organisés durant le mois de décembre dernier au centre de radiothérapie d’oncologie et de cancérologie d’El Hassi, une quarantaine d’enfants cancéreux, âgés entre 5 et 15 ans, affirment leur espoir.


Celui qu’ils expriment à coups de pinceau en représentant, selon leur fort intérieur, des paysages naturels dont la mer, des fleurs, des oiseaux, des poissons et autres éléments de la vie. Ces artistes en herbe proposent des dessins et des aquarelles aux visiteurs.


Le Musée national Ahmed-Zabana les a exposés, il a également fabriqué un catalogue de cette collection d’œuvres qu’il a d’abord offert à leurs auteurs.


De quoi les encourager encore plus, eux qui combattent quotidiennement leur mal en nourrissant l’espoir de guérison. Pour le directeur du musée, Salah Amokrane, « l’organisation des ateliers ayant abouti à cette exposition et le catalogue que nous avons confectionné était une priorité pour nous pour tisser des liens avec toutes les franges de la société algérienne, notamment celle-ci très sensible, et nous continuerons à l’avenir d’initier ce genre de manifestations ».


A l’heure du vernissage, seuls quelques enfants sur la quarantaine ayant participé à cette exposition seront présents au musée, les autres étant trop faibles pour pouvoir faire le déplacement, rapporte l’Agence presse service d’Algérie.


La fierté sera apparente sur le visage de ces artistes présents à la vue de leurs dessins, exposés sur les cimaises du musée et recueillis dans un catalogue avec leurs noms et des légendes devant chaque dessin.


Le temps d’une après-midi, ces enfants sont devenus des vedettes d’une exposition durant laquelle ils se sont prêtés à des séances photos et à des interviews. Dans son entretien accordé à l’Agence presse service d’Algérie, leur encadreur Salaa Abdelkader a affirmé que « le dessin aide les enfants à oublier, un tant soit peu, leur maladie et les ateliers représentent pour eux une sorte d’évasion de leur quotidien morose ».


Ce professeur en arts plastiques et artiste peintre (membre de l’Union nationale des arts culturels et de l’association des arts visuels et plastiques Civ- Œil d’Oran) les a accompagnés bénévolement durant leur apprentissage lors des ateliers et la confection de leurs œuvres, estimant également que « ces enfants cancéreux originaires de plusieurs wilayas d’Algérie ont beaucoup d’espoir, malgré la gravité de leur état de santé. Une telle initiative les aide à garder cet espoir exprimé par l’amour de la nature ».


De son côté, Fouzia Benkhalfallah, professeur au service pédiatrie du centre anti-cancer Emir-Abdelkader, a expliqué que « le sourire, la joie font partie de la thérapie, tout en a saluant l’initiative du musée national Ahmed-Zabana qui a redonné le sourire à ces artistes en herbe. Voilà une exposition qui de par son originalité permet de faire changer le regard du commun de toute personne sur le cancer. Et de surcroît, celui dont sont atteints les enfants.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter