Nationale

#TITRE

266

Après 17 mois de détention,Saïd Chitour libéré

11 novembre 2018 | 21:38
k.M


Le journaliste-fixeur Saïd Chitour, emprisonné sans procès depuis 500 jours a été libéré ce dimanche. Il a été condamné par le juge d’instruction près le tribunal de Dar El Baida, à 16 mois de prison ferme, déjà purgés, et une année avec sursis.


Le procureur de la république avait requis cinq ans de réclusion criminelle. Saïd Chitour, correspondant de médias étrangers anglophones et fixeur pour les journalistes étrangers, a comparu devant le tribunal de Dar El Beida en juin 2017 avant d’être placé sous mandat de dépôt. Il était accusé d’“espionnage, remise de documents classés confidentiels à des diplomates étrangers dans le but de nuire à la sûreté nationale”.


En plus d’être diabétique et hypertendu, Said Chitour souffre de problèmes au cerveau. « La dégradation de son état de santé nous fait craindre le pire » avait déclaré sa famille lors du rassemblement organisé par un collectif de journalistes, militants des droits de l’Homme et certaines ONG, à l’occasion de la journée nationale de la presse, le 22 Octobre dernier. Devant le juge Said Chitour a affirmé : « Je suis innocent. Fils de ce pays, de parents Algériens. J’ai milité pour ce pays, et j’ai voulu embellir l’image de notre Algérie ». K

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter