New Média

#TITRE

478

Vault7

Apple assure avoir corrigé "bon nombre" des failles exploitées par la CIA

14 mars 2017 | 16:55

Selon WikiLeaks, la CIA dispose de données sur plusieurs failles, notamment dans iOS. Apple a réagi pour déclarer que les vulnérabilités mentionnées avaient été corrigées pour la plupart dans le dernier iOS.« Vault7 » est le nom donné par Wikileaks à la dernière publication de documents sur sa plateforme.

L’organisation explique avoir mis la main sur plusieurs milliers de documents confidentiels issus de la branche « Cyberintelligence » de la CIA. Y figurent les outils, techniques d’élaboration de malware et vulnérabilités exploitées par la CIA. Plusieurs grands éditeurs, dont Apple, sont ainsi concernés. Le géant américain a réagi rapidement après la publication de ces informations.

Télécharger le dernier iOS préconisé
Ses ingénieurs ont visiblement passé en revue dans la nuit les éléments publiés puisqu’Apple déclare que la plupart des failles mentionnées ont été corrigées. 
"Bien que notre analyse initiale indique que bon nombre des problèmes divulgués aujourd’hui étaient déjà corrigés dans le dernier iOS, nous continuerons à résoudre rapidement toutes les vulnérabilités identifiées.
Nous invitons toujours les clients à télécharger le dernier iOS pour s’assurer qu’ils disposent des mises à jour de sécurité les plus récentes" écrit Apple.

La firme en profite pour soigner son image sur ces questions. "Apple est profondément engagé dans la protection de la confidentialité et la sécurité de nos clients. La technologie intégrée à l’iPhone d’aujourd’hui représente la meilleure sécurité des données disponible pour les consommateurs, et nous travaillons constamment à la garantir.
Nos produits et logiciels sont conçus pour fournir rapidement des mises à jour de sécurité à nos clients, avec près de 80% des utilisateurs exécutant la dernière version de notre système d’exploitation.

"Concerné lui aussi par ces vulnérabilités, notamment au niveau de ces téléviseurs F8000, Samsung répond à la BBC examiner en urgence ce problème. Même réaction du côté de Microsoft. Quant à Google, il n’a pas souhaité faire de commentaires à l’égard des soupçons d’intrusion de la CIA dans des smartphones Android et la présence de failles zero day dans son OS.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter