Articles similaires

Regionale

#TITRE

600

Annaba fait sa toilette et retrouve son civisme

21 octobre 2018 | 22:38
Annaba Nabil Chaoui


La vaste campagne de volontariat pour l’assainissement des lieux insalubres de la « Coquette » a débuté ce samedi. Dirigée par le nouveau wali, cette opération, unique dans les annales annabies, met un véritable holà aux centaines de tonnes de détritus qui jonchent les rues et places publiques. Il faut signaler que le cadre de vie s’y est vraiment détérioré ; les habitants ne cessent de constater cela, et nombreux sont ceux qui estiment que les limites de l’incivisme ont été dépassées.


Certains élus sont les premiers à en faire le constat et reconnaître la gravité de l’insalubrité de la ville. Ainsi, samedi dernier, chaque membre de l’exécutif a été désigné pour diriger le nettoyage d’un secteur donné. A l’aide de plus 100 moyens de locomotion, entre autre chargeurs, niveleuses et camions de gros tonnage, les cinq secteurs du chef-lieu de la commune d’Annaba ont été passés au crible par les citoyens volontaires pour cette opération qualifiée de « grand nettoyage de la ville ». Les cités Seybouse et Beni M’Haffer, Auzas, plaine ouest, oued Forcha et la Colonne ont été les premières à connaître un début de nettoyage, et la même opération s’est poursuivie hier à travers ces mêmes cités pour s’étendre ensuite à d’autres quartiers limitrophes.


Interrogé sur cet acte de volontariat bénéfique à la ville balnéaire, un vice-président de l’APC nous déclare : « Les services communaux de nettoiement, quels que soient leurs moyens matériels et humains, ne pourront jamais, à eux seuls, assurer quotidiennement la salubrité d’une métropole aussi grande que la ville d’Annaba qui a pris, ces deux dernières années, la dimension de véritable mégapole, d’où l’immensité et le nombre croissant des agglomérations nouvelles et anciennes à entretenir. » Selon des sources de l’administration locale, une autre opération d’assainissement sera lancée prochainement, visant à écarter les risques d’inondation et ciblera entre autres la réparation et le curage des réseaux d’évacuation des eaux usées et l’entretien des avaloirs.


Selon des membres des comités de quartier présents en force lors de cette opération de nettoyage, « il faut que les pouvoirs publics sensibilisent les citoyens à ce genre de volontariat au moins deux fois l’an. Il faut aussi que la police urbaine de protection de l’environnement (PUPE) applique la réglementation en vigueur contre ceux qui salissent, entre autres une catégorie de commerçants qui jettent leurs ordures au bord des trottoirs sans se soucier de l’hygiène ni du bien-être des personnes ».

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter