Nationale

#TITRE

471

Les choses commencent à bouger au FLN

Amar Saâdani a refait surface

31 août 2016 | 19:27
Hocine Adryen

Au FLN, les choses commencent à bouger après une période estivale des plus silencieuses. Le SG du parti, Amar Saâdani présidera une réunion du bureau politique au début de la semaine prochaine.

Saâdani qui n’a pas encore réservé sa réponse aux multiples attaques venant de ses adversaires au sein du parti profitera surement de la rencontre du BP pour répondre à ces accusateurs. Pour l’instant c’est le porte-parole du parti, Hocine Khaldoun qui tient le haut du pavé.

Avant-hier, il présenté les actions futures du parti pour les mois à venir lors d’un entretien au journal du parti Sawt el Ahrar dans lequel il a abordé nombre de questions liées aux derniers développements du parti avec la montée en puissances des adversaires déclarés du SG ainsi que les échéances à venir principalement les élections législatives de mai ou juin 2017.

Selon lui, les attaques répétées contre le SG « ciblent en réalité les acquis et les réalisations du président Bouteflika » parce qu’il est selon lui, le président du parti. Selon lui, ces campagnes de déstabilisation « ont pour but d’affaiblir » le parti en prévision des échéances électorales à venir mais aussi pour « son héritage historique ».

Invité à donner son avis sur l’absence du SG, et les attaques dont il a fait l’objet, Hocine Khaldoun a expliqué que son absence crée l’évènement car « l’opinion nationale attend impatiemment ce qu’il a à dire ». Le porte-parole a annoncé la tenue du Comité central du parti pour la première semaine du mois d’octobre.

La durée de cette rencontre « sera très courte et l’ordre du jour bien rempli » puisqu’il abordera plusieurs points chauds tant sur le plan politique, économique et sociale a ajouté le porte-parole qui précise que la réunion du CC « coïncidera avec le débat portant sur la loi de finances 2017 ».

Cette allusion à la loi de finances de 2017 promet une autre bataille des coulisses entre le FLN et le gouvernement au sujet du nombre de lois que le FLN ne semble guère porter.

Après avoir défendu le rôle et la place du FLN depuis l’Independence à ce jour ainsi que ses acquis, le porte-parole du FLN a indiqué que son parti « toujours soutenu le président Bouteflika et fût même le premier à annoncer son soutien à une quatrième candidature au moment où d’autres hauts responsables répétaient que Bouteflika est fini ».

Le mutisme affiché durant deux mois par les responsables du FLN et particulièrement celui de son SG, a profité à ses opposants (Abada, Belayat, Belkhadem et Dâadoua) et qui ne se sont pas fait prier pour le descendre en flammes. En effet, l’absence prolongée de Saadani a profité à ces adversaires qui se préparent à l’évincer de son poste de secrétaire général du FLN.

A la fin de juillet, quatorze moudjahidine dont Mme Zohra Drif-Bitat, Abderahmane Cherif-Meziane, Mouloud Dehlal et Djilali Guerroudj ont signé une lettre pour dénoncer avec « la plus grande vigueur le sort réservé au FLN, par l’aventurier Amar Saâdani et sa camarilla de baltaguis » et appeler à le libérer.

Pour sa part, Abdelaziz Belkhadem a profité d’une rencontre le17 juillet dernier avec le chef de file des contestataires Abderrahman Belayat pour lancer un message à ses fidèles dans lequel il les invite « à unir le rang pour sauver le parti avant qu’il ne soit trop tard ».

Belkhadem qui regrette la « situation de division entre militants et cadres du FLN », mais aussi au sein même des contestataires, appelle « à s’ouvrir sur tous les militants du parti ».

A quelques mois des élections législatives,- ou les appétits des uns et des autres s’aiguisent-, le FLN est-il réellement entré dans une zone de turbulences ? Amar Saâdani pourra-t-il « dompter » la protesta qui n’a pas encore dit son dernier mot ?

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter