Articles similaires

Nationale

#TITRE

904

Ali Ghediri : « Je me présente pour gagner la présidentielle »

27 janvier 2019 | 20:26


Sur sa candidature à l’élection présidentielle du 18 avril prochain, le général-major à la retraite Ali Ghediri a affirmé ce dimanche qu’il part à ce rendez-vous crucial avec un esprit de vainqueur. C’est lors du forum de Liberté que l’ancien militaire a dévoilé être inspiré des six artisans de la Révolution du 1er Novembre 1954, qui ont pu affronter la machine coloniale, indiquant que « le changement peut se faire même par une poignée de personnes quand on est convaincu de ses objectifs ».


Évoquant les grandes lignes de son programme s’il est élu président de la République, Ghediri a mis l’accent sur deux points essentiels : « procéder à une rupture qui est la panacée appropriée pour la crise politique et économique. La rupture, réitère l’intervenant, est certes une chose difficile à concrétiser, mais elle ne relève pas de l’impossible ».


Il a, en outre, dénoncé la corruption qui gangrène toutes les institutions de l’Etat et la société entière, ce qui nécessitera un assainissement en profondeur. Il a ajouté à ce propos que « le problème de l’Algérie n’est pas économique, mais plutôt politique ».


Sur une question relative à la fraude électorale lors des scrutins, il a précisé qu’elle n’est pas une fatalité et que si on la considère ainsi c’est parce l’élite a été exclue et marginalisée en faveur des opportunistes qui ont pris les rênes du pouvoir.


Sans donner des précisions sur le financement de sa campagne électorale ni le nombre des signatures collectées jusqu’à présent, le général-major fait observer que son seul soutien est celui du peuple algérien et qu’il est venu pour réunir ceux qui partagent sa vision sur l’avenir de l’Algérie. Tenant à préciser qu’il n’est pas là pour régler des comptes avec qui que ce soit.


Pour cet ancien officier supérieur de l’ANP, l’armée porte en son sein des personnes qui savent manier les armes, puisqu’il s’agit de leur métier, mais ce qui est important, c’est de savoir qu’il y en a beaucoup qui savent faire bon usage de la plume et qu’ils le font dans le cadre du respect des lois de la République.


Il a aussi abordé la question de la mémoire historique et de la récupération des archives nationales, qu’on devrait réclamer d’une position de force et pas en les mendiant. « Un Etat est en mesure d’affronter des protagonistes et revendiquer ce qui lui appartient s’il est fort. »


Sur la possibilité de nouer des alliances avec une formation politique quelconque, l’invité du forum n’a pas exclu cette éventualité, sans donner de détails.


 


Ghediri a souligné qu’il envisage « une Algérie où le peuple se nourrit d’une production locale et passe ses vacances dans son pays », rappelant que celui-ci recèle toutes les richesses susceptibles d’en faire une puissance à l’échelle régionale et internationale.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter