Nationale

#TITRE

341

Elle a été officiellement saisie par notre ambassadeur à Paris

Alger demande à la France la restitution des cranes et des archives

5 janvier 2018 | 18:41
M.Kouini

L’affaire des crânes des résistants algériens et celles des archives durant la colonisation française vient de connaitre un nouveau développement dans les relations algéro-françaises. Sur instruction du ministre des Affaires étrangères Abdelkader Messahel, l’ambassadeur Abdelkader Mesdoua, en poste à Paris, a effectué les démarches nécessaires auprès des autorités françaises au sujet de deux dossiers liés à la question mémorielle.
En plus du dossier des crânes conservés depuis près de deux siècles au musée de l’Homme de Paris, l’autre dossier concerne la récupération des archives de 1830 à 1962.
Il faut rappeler que ces deux points ont constitué, depuis quelques années, des points d’achoppement dans les rapports entre les deux pays et ont créé des discordes entre les deux autorités algériennes et françaises.
Ces questions mémorielles ont longtemps pesé dans les relations de coopération, même si parfois certaines associations et des organisations de la société civile avaient tenté de jeter des passerelles de dialogue. Il faut signaler, dans ce contexte, que cette démarche officielle de l’Algérie de demander la restitution des crânes et la récupération de nos archives fait suite à un long travail mené par des chercheurs universitaires et des historiens algériens et français, ralliés par des organisations nationales. Ces derniers ont longtemps cru que cette démarche pourrait bien aboutir, en raison de l’avancée dans les négociations au sein de la commission mixte, dont ces questions constituaient parmi les points à l’ordre du jour. 
Cependant, il aura fallu attendre l’entretien le 6 décembre dernier à Alger du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, avec son homologue français Emmanuel Macron, qui effectuait une visite de travail et d’amitié en Algérie, pour que ces points connaissent véritablement des avancées notables. Lors de cette visite, Macron avait annoncé que la France était prête à restituer à l’Algérie les crânes de ses résistants et lui livrer des copies des archives durant la colonisation. Selon l’ambassade d’Algérie à Paris, deux demandes ont été adressées mercredi dernier au ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drain. Celle concernant la restitution des crânes a été cosignée par le ministre des AE et le ministre des Moudjahidines Tayeb Zitouni, alors que celle concernant les archives a été signée par Messahel. Lors de sa visite en France dans le cadre de la tenue à Paris du Comité intergouvernemental de haut niveau (CIHN), le Premier ministre Ahmed Ouyahia avait salué, le 7 décembre, cette "percée" dans ce dossier sensible de la mémoire franco-algérienne, indiquant que les deux pays vont continuer à discuter à propos de la restitution graduelle des archives.
Il y a lieu de rappeler, par ailleurs, que, dans le cadre de la coopération bilatérale, trois sous-commissions ont été mises sur pied pour le traitement de la question mémorielle. Des discussions sont engagées depuis plus d’une année autour de la restitution des archives, l’indemnisation des victimes algériennes des essais nucléaires et les disparus algériens durant la guerre de libération nationale. .

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter