Nationale

#TITRE

1602

Pour remplacer la veille flotte et se préparer au nouvel aéroport

Air Algérie projette d’acquérir 35 appareils à partir de 2018

1er janvier 2018 | 19:09
Rédaction online


Air Algérie projette d’acquérir 35 nouveaux appareils à partir de 2018 pour compléter son programme de déploiement et vde modernisation de sa flotte et en perspective de la mise en service du nouveau terminal aéroportuaire qui fera de l’aéroport international d’Alger, un hub en Afrique du nord et répondre au besoin de ses nouvelles dessertes.
Ces acquisitions constituent la seconde phase du programme de modernisation entamé en 2014 et qui devra s’achever en 2025, a indiqué lundi au Jeune Independant une source responsable au sein de la compagnie.
Il s’agira pour la plupart d’appareils qualifiés « moyen porteur » dont 15 seront destinés à l’expansion de la flotte de la compagnie, tandis que les 20 autres remplaceront des vieux avions. La même source a indiqué qu’Air Algérie « est en pleine exécution de son de son plan développement jusqu’à 2025 ». Actuellement, Air Algérie déploie une flotte de 58 avions de ligne soit 25 Boeing 737-800s, deux 737-700C convertibles, cinq 737-600s, trois 767-300s, 12ATR 72- 500s, trois ATR 72-600 et huit A330-200s. Seize de ces appareils ont été acquis entre 2014 et 2016. Il s’agit des 737-700Cs, de ATR 72-600s, huit 737-800s et trois A330-200s. Le coût total de ces seize avions acquis sur 2015-2016 est estimé à 1,073 milliard de dollars. En 2015, huit appareils avaient été réceptionnés, dont de trois Airbus A330-200 (250 à 300 places), trois ATR (66 places) et deux Boeing 737-800.
« Toutefois, une vingtaine d’appareils de la flotte actuelle sera retirée dont huit ATR 72-500s, qui seront éventuellement remplacés par des Bombardiers Cseries, des ATR 72-600 et de modèles d’Embraer », a précisé la même source en ajoutant que trois 767-300s, mobilisés souvent pour transporter les pèlerins, seront retirés progressivement dans les prochains mois. En novembre 2016, l’ex-PDG de la compagnie, Mohamed Abdou Bouderbala, avait révélé à la presse qu’Air Algérie lancerait un programme d’acquisition de 40 appareils entre 2018 et 2025. Selon lui, ces appareils seront achetés ou pris en leasing pour une partie, dont quatre seront réceptionnés dès 2018, tandis que le reste des acquisitions sera réalisé dans la seconde phase, entre 2020 et 2025. L’objectif d’Air Algérie est d’atteindre une flotte de 100 appareils à l’horizon 2025, qui lui permette de concrétiser son ambition de devenir une compagnie incontournable en Afrique, notamment en raison de la hausse de la demande et de l’expansion économique en Afrique.
La même source a aussi fait savoir qu’Air Algérie entend élargir son expansion en ouvrant de nouvelles destinations en Afrique telles le Tchad, le Cameroun, le Gabon et d’autres pays dans le centre du continent.
Air Algérie souhaite ouvrir dès cette année sa ligne vers New York mais ne pourra toutefois le faire que lorsqu’elle aura obtenu l’autorisation de la Fédérale Aviation Administration (FAA), qui est une agence gouvernementale chargée des réglementations et des contrôles concernant l’aviation civile aux États-Unis. « Si Air Algérie obtient l’autorisation, elle ouvrira sa ligne vers New York dans les jours qui suivent », a encore indiqué le même responsable.
Actuellement, Air Algérie opère dans 44 liaisons internationales. 

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter