Articles similaires

Nationale

#TITRE

509

Air Algérie- CPE : accord de principe sur le rééchelonnement des dettes

18 avril 2018 | 13:01

Le Conseil des Participations de l’Etat (CPE) est parvenu, lors de sa dernière réunion du 28 mars dernier, à un accord de principe avec la compagnie nationale Air Algérie, sur le rééchelonnement de ses dettes, a révélé mardi à Alger le directeur commercial d’Air Algérie, Zouhir Houaoui.

Lors d’une intervention durant la journée parlementaire sur le rôle des secteurs des transports et de la poste et des télécommunications dans le développement de l’économie nationale à l’Assemblée Populaire Nationale (APN), M. Houaoui a précisé que la décision de rééchelonnement des dettes permettrait de réaliser l’équilibre financier de la compagnie et d’entamer la mise en œuvre de son programme de développement à moyen terme.

Il a été question également d’examiner la possibilité de contracter un crédit auprès des institutions financières pour le financement du nouveau plan de la compagnie, a indiqué le directeur commercial.

Le Conseil des Participations de l’Etat a approuvé le paiement de l’indemnité du service public pour couvrir les pertes enregistrées dans le réseau des dessertes intérieures et l’exemption des taxes douanières appliquées aux équipements utilisés notamment dans la maintenance des avions et autres équipements.

Ces décisions visent à faire face au "recul" des recettes de la compagnie, en dépit d’une amélioration de sa performance effective, dû à une indemnité financière insuffisante dans le réseau interne, à la dépréciation de la monnaie nationale et à un déséquilibre dans les conventions aériennes avec les compagnies étrangères.

M. Houaoui a fait savoir que la stratégie de la compagnie à moyen terme reposait sur le renouvellement de la flotte, le renforcement des capacités de la base de maintenance, l’entrée en service du centre principal de la nouvelle aérogare d’Alger, la numérisation des opérations administratives et des modes opérationnels et la formation des travailleurs.

Le responsable a estimé nécessaire de réduire les coûts d’exploitation, d’intensifier la coopération avec les instances et entreprises partenaires, d’améliorer la communication avec les clients et de renégocier les conventions aériennes internationales.

La compagnie nationale s’attèle par ailleurs au développement du service de vente des billets via Internet, grâce à la carte bancaire et la Golden Card, en collaboration avec les instances et les banques nationales.

S’agissant du respect des horaires des vols, M. Houaoui a relevé une amélioration du taux d’engagement à près de 70 % en 2017 contre 65 % en 2016, soulignant l’importance de préserver ce rythme pour renforcer la concurrence d’Air Algérie.

Pour rappel, Air Algérie a assuré en 2017 le transport de 4,3 millions de voyageurs, soit 67 % du nombre global des passagers en Algérie. Les dessertes françaises représentent à elle seule 58 % de ce bilan. La part de la compagnie a atteint 52 % du marché aérien international qui compte 23 compagnies aériennes concurrentes.

Air Algérie a assuré également le transport de près de deux millions de personnes sur les lignes intérieures, selon les chiffres avancés par le responsable qui ajoute que la compagnie nationale a réalisé un chiffre d’affaire de 91 milliards de DA en 2017, soit une augmentation de 3 %.

La flotte d’Air Algérie est composée de 59 avions assurant des dessertes vers 43 destinations internationales dans 26 pays, outre 29 destinations locales.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter