Sports

#TITRE

299

AG élective de la FAF : Kheireddine Zetchi succède à Mohamed Raouraoua

20 mars 2017 | 21:12
S. S.

Comme il fallait s’y attendre, c’est dans une confusion totale pour ne pas dire ‘’Faouda aarima ‘’ que S’est tenue l’assemblée générale élective tant attendue, hier à Sidi Moussa.

En effet, les travaux de assemblée devant consacrer Kheiredine Zetchi en qualité de candidat unique à la présidence de la FAF, ont connu un scénario houleux, pour ne pas dire écœurant, de la part de plusieurs parties. 

Cela a commencé par la décision de tenir la dite AG à huis clos et empêcher la corporation de la presse d’y assister. Ce qui a commencé par faire des étincelles dans l’enceinte du centre de Sidi Moussa.

Dès l’ouverture des travaux, Abdelkrim Medouar dont le dossier a été rejeté, et une poignée de son clan ont tenté de faire capoter la séance en remettant en cause la légalité et de la commission présidée par Hassan Hamar et l’ordre du jour. Il a fallu que l’huissier de justice présent fasse état de la présence de 105 membres sur les 108 de l’AG (parmi les trois absents on notera le président sortant), pour que tout le monde remette les pieds sur terre et laisse la voie ouverte au déroulement du scrutin. A signaler que les membres présents ont été un peu au auparavant conviés à voter pour le maintien de l’AG ou son report.

Là également, la majorité opta pour le maintien et aprés la suspension des travaux tout le monde est revenu sur scène pour passer par les urnes. C’est ainsi que la page Raouraoua fut tournée pour une nouvelle ère. Le seul candidat, Khereddine Zetchi, a été élu nouveau président de la Fédération algérienne de football après avoir récolté 64 voix pour, 35 contre, 4 votes ont été non exprimés.

Le nouveau boss du football national, Kheireddine Zetchi, s’est bien évidemment dit très heureux de cette élection non sans remercier au passage tous ceux qui lui ont fait confiance pour reprendre le flambeau dans des moments très difficiles. Il étalera pour l’occasion brièvement quelques points de son plan de travail en laissant d’abord entendre qu’il allait soumettre une proposition au nouveau bureau de la FAF concernant une amnistie des arbitres et autres joueurs pour repartir sur de nouvelles bases.

Zetchi ne manquera pas au passage de rendre hommage au président sortant pour tout le travail accompli au service du football national et reconnaître dans la foulée qu‘un travail titanesque les attend. Sur un des points les plus chauds qu’il aura à résoudre, à savoir la nomination d’un entraineur national, le nouveau président de la FFF algérienne de football dira tout de go que le sélectionneur devrait être connu d’ici 15 jours (une source proche parle déjà d’un sélectionneur espagnol). Il ajoutera que ce dernier devrait répondre à la philosophie du football national (passes courtes et technicité).

Concernant toujours la sélection nationale et sa composante, le président du Paradou AC et de la FAF a été clair : « Nous allons contacter les joueurs de l’´EN évoluant à l’étranger pour les rassurer. Nous allons faire appel à tous les joueurs algériens quel que soit le pays où ils jouent. Nous allons travailler avec tout le monde dans l’intérêt du football national ». 

IL annoncera pour l’occasion qu’il va bien évidemment se retirer de la présidence de son club de cœur, le PAC. A propos du volet financier, le nouveau patron de Dély Brahim dira que l’argent présent à la FAF doit être investi dans le développement du football (créations d’académies).

Dans le même registre, Zetchi révélera que grâce à la DNCG, les salaires, seront plafonnés par eux-mêmes, en fonction des budgets soumis à contrôle, et que le rôle de cette future DNCG n’est pas de sanctionner mais d’abord d’accompagner les clubs vers l’équilibre.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter